Culture – Loisirs

Les étonnants musées de l’Yonne : le musée du costume à Avallon

Par Emma Sarango, France Bleu Auxerre samedi 13 août 2016 à 5:00

Cette année l'expostion est consacrée à la place des fleurs dans la mode
Cette année l'expostion est consacrée à la place des fleurs dans la mode © Radio France - Emma Sarango

Sixième épisode des "Étonnants musées de l’Yonne" à retrouver chaque samedi cet été. Direction Avallon, au musée du costume, où 3.000 vêtements d'époque sont exposés, du XVIIIe siècle aux années 1970. Emma Sarango

Depuis bientôt 28 ans à Avallon, deux soeurs originaires de région parisienne ont reconverti un hôtel particulier des XVIIe et XVIIIe siècles en musée du costume. C'est dans l'ancienne école religieuse pour garçons de la ville que les sœurs Carton exposent leur collection. La visite commence au début du XVIIIe siècle. "A l'époque, on aime les grands motifs, raconte Agnès Carton, 64 ans. On ne se soucie pas de réalisme botanique, on a de magnifiques roses mais... vertes".

Les détails permettent de dater les costumes

Un voyage dans le temps qui nous emmène ensuite au début du XIXe siècle : la Restauration. "C'est la même coupe qu'au XVIIIe siècle mais il y a un petit détail qui permet de dater, raconte encore Agnès Carton. C'est que la manche est montée non pas à plat mais avec des fronces". À côté des costumes, tous les accessoires imaginables : boucle de soulier, brosse à moustache, tabatière et... une canne fusil. "C'est une canne qui ressemble à un objet de marche mais qui permet de tirer une fois", s'amuse Agnès Carton.

3 000 costumes sont exposés au musée d'Avallon - Radio France
3 000 costumes sont exposés au musée d'Avallon © Radio France - Emma Sarango

Cette passion pour les vêtements anciens remonte à près de cinquante ans. La première acquisition, c'était à l'hôtel Drouot à Paris : "J'étais une petite fille et c'était à l'époque d'un de mes anniversaires, se souvient Agnès Carton. Avec l'argent de mon cadeau, on a pu acheter une demi douzaine de robes d'époque."

Pendant la Grande Guerre, les robes deviennent droites et courtes", raconte Agnès Carton

Au fur et à mesure, entre ventes aux enchères, antiquaires, dépôt vente et même vides-greniers, les sœurs Cartons acquièrent un millier de pièces qu'elles décident donc d'exposer pour un public très varié. "Cela peut être aussi bien des familles avec des enfants que des personnes qui ont une nostalgie du passé familial", décrit Agnès Carton. Car ici, il ne s'agit pas seulement de mode, mais aussi d'histoire. À travers les costumes, on devine tous les changements de la société pendant deux siècles : "Pendant la grande Guerre, les femmes ont dû remplacer les hommes dans beaucoup de fonctions, explique Agnès Carton. Du coup les robes deviennent droites et courtes".

Avec moins de 3.000 visiteurs par an, Agnès l'admet : le musée n'est pas rentable. Mais sa sœur et elle ne renonceront pas. Elles ont déjà une petite idée du thème de la prochaine exposition l'an prochain.

Le reportage d'Emma Sarango

Le musée du costume d'Avallon est ouvert tous les jours du 15 avril au 1er novembre de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Tarif : 5 euros (3 euros pour les enfants).

Partager sur :