Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les ex-Samsonite au festival d'Avignon!

lundi 2 avril 2018 à 9:00 Par Odile Senellart, France Bleu Nord

Evénement exceptionnel pour les anciennes salariées de l'usine Samsonite d'Hénin Beaumont : elles vont jouer leur pièce de théâtre au festival d'Avignon cet été. Elles lancent un appel aux dons pour financer leur aventure.

Les anciennes salariées d'Hénin Beaumont se produiront cet été à Avignon
Les anciennes salariées d'Hénin Beaumont se produiront cet été à Avignon -

Hénin-Beaumont, France

Elles n'auraient jamais osé en rêver:  les anciennes salariées de l'usine Samsonite d'Hénin-Beaumont vont jouer leur pièce de théâtre "On n'est pas que des valises" cet été au Festival d'Avignon dans le off. C'est le conseil régional des Hauts de France qui les a invitées. Elles joueront leur pièce du du 6 au 28 juillet, à l'Espace Pasteur. 

Cette pièce de théâtre a vu le jour grâce à Hélène Desplanque, une documentariste qui a réalisé un reportage sur ces ouvrières au moment de la fermeture brutale de leur usine il y a 11 ans. Elle a décidé d'écrire leur histoire dans une pièce de théâtre jouée par les salariées elles-mêmes. Le spectacle a déjà été joué une trentaine de fois, mais uniquement dans les Hauts de France. Aller à Avignon est donc une aventure folle... mais qui a un coût. 

Le budget pour aller à Avignon est de 100.000 euros. Mais il leur manque encore 15.000 euros pour financer notamment les professionnels qui les accompagnent dans leur aventure. Elles lancent donc un appel aux dons sur une plateforme de financement participatif. 

"C'est vrai que c'est un projet fou. Quand on est un troupe de 16 personnes, aller à Avignon où l'on s'auto-produit pendant un mois pour jouer dans le plus grand festival du monde face aux programmateurs de la France entière. C'est un risque assez fou!", explique Hélène Desplanque, "Il y a un an et demi, la plupart d'entre elles n'étaient jamais entrées dans un théâtre. Aujourd'hui, elles sont en tournée. Ce sont des guerrières, des résistantes!".