Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les festivals bretons cherchent toujours des bénévoles

mercredi 20 juillet 2016 à 5:22 Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Ils sont les chevilles ouvrières des festivals, et sans eux rien ne serait possible : les bénévoles ! Plusieurs milliers de Bretons sont mobilisés pour que les événements de l'été se passent bien. Et certains festivals comme le Cornouaille et l'Interceltique cherchent encore du monde.

Le festival de Cornouaille cherche toujours du monde pour le défilé du dimanche (photo d'archive)
Le festival de Cornouaille cherche toujours du monde pour le défilé du dimanche (photo d'archive) © Radio France - Annaïg Haute

Bretagne, France

Les festivals s’enchaînent cette année, alors certains peinent un peu à trouver des volontaires. Comme au Cornouaille qui commence tout juste à Quimper, il manque encore du monde pour guider le public dimanche, le jour du traditionnel grand défilé. Rien d'étonnant quand on sait qu'il faut 800 bénévoles pour faire tourner ce festival qui met la culture bretonne à l'honneur. Le président du Festival de Cornouaille, Igor Gardes explique qu'il est encore possible de s'inscrire et relativise : "On fait aussi le festival en fonction des bénévoles qu'on a, s'il faut adapter, on adaptera. En changeant éventuellement les horaires d'ouverture des bars ou des boutiques".

Il manque toujours plus d'une centaine de bénévoles pour l'Interceltique

Le Festival Interceltique de Lorient aussi cherche des bonnes volontés, il a encore besoin de mobiliser entre 100 et 150 personnes. Si vous êtes tenté, sachez qu'il y a des contreparties, avec parfois des entrées gratuites, ou des bons pour des repas. La plupart du temps, vous repartez aussi avec un T-shirt ou un sac du festival.

Certains événements ont trouvé le truc. Ils passent des conventions de partenariat avec des associations et ils rétribuent l'association en fonction de l'implication de ses bénévoles. C'était le cas à Brest 2016, mais c'est aussi possible au Cornouaille, où il faut compter deux euros par heure de présence, de quoi abonder les budgets (souvent de plus en plus tendus) des associations.

Pour s'inscrire, rien de plus simple, il suffit d'appeler les festivals qui vous indiqueront la marche à suivre.