Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec l'amorce du déconfinement, Sète espère une saison culturelle "quasi normale" cet été

-
Par , France Bleu Hérault

À Sète, les festivals de l'été auront bien lieu au théâtre de la Mer et non sur le quai du Maroc, comme la mairie l'avait envisagé pour s'adapter aux règles sanitaires. Après les dernières annonces gouvernementales, la ville se prend à espérer une saison estivale presque normale.

En mars, la mairie de Sète avait évoqué la possibilité d'organiser les festivals de l'été sur le quai du Maroc plutôt qu'au Théâtre de la mer pour respecter les règles sanitaires
En mars, la mairie de Sète avait évoqué la possibilité d'organiser les festivals de l'été sur le quai du Maroc plutôt qu'au Théâtre de la mer pour respecter les règles sanitaires © Maxppp - Vincent Andorra

La nouvelle va réjouir les amoureux du lieu. Cet été à Sète, les festivals auront bien lieu dans l'emblématique théâtre de la mer, et non sur le quai du Maroc. Cette solution avait été évoquée en mars dernier par la mairie, comme un plan B afin d'assurer l’organisation des différents temps forts de la saison. Elle permettait notamment d'atteindre une jauge de 1.400 personnes tout en respectant les règles sanitaires. 

"Il semble que l'horizon s'éclaircisse"

Cette annonce fait suite aux annonces du chef de l'Etat sur les étapes du déconfinement, entre le 3 mai et le 30 juin. "Il semble que l'horizon s'éclaircisse, ça peut donner l'espoir en un avenir plus radieux que ce à quoi nous étions habitués ces derniers temps, explique le maire François Commeinhes. On n'en connaît pas encore tous les contours, les jauges, puisque les arrêtés vont sortir tout prochainement, mais le théâtre de la mer est tellement mythique, qu'on a opté pour y maintenir les festivals d'été."

"Donner l'espoir en un avenir plus radieux". François Commeinhes, maire de Sète

Choix symbolique

Il est certain qu'un concert quai du Maroc n'aurait pas eu le même attrait. Cette décision, Louis Martinez directeur du festival Jazz à Sète, l'espérait : "ça partait d'un bon sentiment de la Ville de Sète, mais on avait négocié avec les boîtes de production pour le théâtre de la mer, donc on est très content." C'est aussi un choix symbolique, qui réveille dit-il "cette lueur d'espoir que l'on porte en nous tous, de revenir à la vie d'avant."

Programmation française

Au gré des annonces gouvernementales, il a refait trois fois déjà la programmation du festival. "Tout ça n'a pas été simple, reconnaît Louis Martinez. Mais on aura un festival de jazz normal". Ou presque. Sans artistes étrangers quasiment. "On compte sur l'engouement du public, sur la confiance instaurée depuis des années, sur la qualité que l'on a su proposer. On espère retrouver ce qui nous manque tant. Ce lien social, les concerts. Moi même je suis musicien, je n'ai pas joué en public depuis plus d'un an, ça manque vraiment." La programmation de Jazz à Sète doit être dévoilée dans les jours qui viennent.

"On compte sur l'engouement du public". Louis Martinez, Jazz à Sète

L'équipe technique du théâtre démarrera le montage des structures (scènes, sono, lumières) dès le début du mois de mai. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess