Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les festivités sont en préparation pour les 200 ans de la Manufacture d'armes de Châtellerault

-
Par , France Bleu Poitou

L'année 2019 sera une année de commémorations à Châtellerault. La ville va fêter le bicentenaire de la Manufacture d'armes. Ces ateliers de fabrication d'armes ont ouvert sur les bords de la Vienne le 14 juillet 1819, sous Napoléon II.

La Manu de Châtellerault en mars 2018.
La Manu de Châtellerault en mars 2018. - Association "Manu Châtel"

Châtellerault, France

Le 14 juillet 1819, la Manufacture d'armes de Châtellerault voyait le jour dans des ateliers situés au bord de la Vienne. 200 ans plus tard, la ville et de nombreuses associations se préparent à célébrer cet anniversaire. Plusieurs événements seront programmés en 2019 et tous s'intituleront "la Manu 2019". 

Fermée en 1968 mais toujours bien vivante

La Manu a cessé toute activité industrielle en 1968. 500 personnes y travaillaient encore. Aujourd'hui, ce lieu emblématique de la ville, avec ces quatre cheminées en brique, accueille plusieurs associations et activités culturelles et sportives. Toutes vont prendre part aux festivités du bicentenaire. 

Le point d'orgue de la commémoration est prévu pour les 14 et 15 septembre. 48 heures de festivités pour les journées du patrimoine. Le programme n'est pas encore défini, mais la mairie se donne quelques mois pour tout organiser en détail avec de nombreuses associations châtelleraudaises. L'histoire du site sera notamment mise à l'honneur. De sa création sous Napoléon II en 1819, à sa fermeture en 1968, en passant par la seconde guerre mondiale où jusqu'à 7 000 personnes y ont travaillé. 

Des anciens "manuchards" impliqués dans l'organisation

Parmi les associations impliquées, il y a "Manu Châtel" qui regroupe d'anciens apprentis de la Manufacture. "Moi, j'y ai travaillé de 1963 à 1965, explique Claude Dubreuil, le vice-président de "Manu Châtel". Nous voulons faire revivre aux gens cette période d'apprentissage". Pour cela, les membres de l'association restaurent en ce moment d'anciennes machines qui seront exposées pour le bicentenaire et elle récolte aussi des témoignages d'anciens manuchards. "Ces récits peuvent être enregistrés avant, mais on aimerait aussi que certains soient racontés face au public pendant les journées du patrimoine". 

"Manu Châtel" recherche aussi des souvenirs plus matériels : photos, outils, carte postales.... "Si des gens ont des objets de ce genre, qu'ils ne les jettent surtout pas, on pourra ensuite les exposer dans notre musée". A terme, l'association aura son propre espace d'exposition définitif et permanent dans le Musée de l'Automobile de la Manu.