Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les fêtes de Bayonne 2018 : bilan financier positif

lundi 3 décembre 2018 à 17:39 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Le prix des dernières fêtes de Bayonne révélé lundi par le maire. Pour Jean-René Etchegaray le bilan financier est positif. Le système des fêtes payantes a permis de réaliser un excédent de 739 000 euros.

Une festayre achète le fameux bracelet des fêtes
Une festayre achète le fameux bracelet des fêtes © Radio France - Oihana Larzabal

Bayonne, France

Les fêtes de Bayonne sont toujours aussi chères mais moins que l'an dernier. Le prix a été annoncé lundi par le maire. Par rapport à l'an dernier, le prix de l'édition 2018 a atteint 2 467 000 euros, soit une hausse de 227 000 euros par rapport à l'an dernier.   

Pour la première fois, ces fêtes bayonnaises étaient payantes. Huit euros pour pouvoir pénétrer dans le périmètre festif le vendredi, samedi et dimanche. Au total, 167 440 bracelets ont été vendus et on rapporté 1 339 520 euros. 39 000 autres bracelets ont été donnés gratuitement aux habitants de Bayonne (+ 4000 aux professionnels travaillant dans le périmètre).

De quoi payer un dispositif sécuritaire renforcé, à la demande de la préfecture des Pyrénées Atlantiques. Payer aussi les 48 guichets répartis autour du site des fêtes, l'achat des bracelets, la location de bungalows et les fouilleurs (tous les festayres étaient fouillés à chacun des accès de la fête).

L’excédent dégagé c'est autant d’impôts en moins pour les Bayonnais

Au total et par rapport aux éditions précédentes l'édition 2018 a permis de réaliser 739 000 euros d’excédent. Une somme que les contribuables Bayonnais n'ont pas eu à payer cette année. Pour Jean-René Etchegaray les fêtes 2018 "ont été une très bonne édition". Grâce à ce nouveau système "on réalise des économies". 

La conférence de presse du maire et ses adjoints lundi - Radio France
La conférence de presse du maire et ses adjoints lundi © Radio France - Jacques Pons

Encore plus d'économie l'année prochaine

"On en fera encore plus l'année prochaine car les 48 guichets pour acheter les bracelets n’étaient pas tous nécessaires". Il y en aura donc moins en 2019. D'autant plus que 13% des achats de bracelets ont été réalisés grâce à internet. "L'an prochain, ce sera le double" augure le maire.

Jean-René Etchegaray confirme la reconduction du paiement des fêtes en 2019

Jean-René Etchegaray - Radio France
Jean-René Etchegaray © Radio France - Jacques Pons

Le maire de Bayonne invité de France Bleu Pays Basque mardi 04 décembre

Le "pass fêtes" allège les Bayonnais selon Michel Soroste

De son coté Michel Soroste salut le système des fêtes payantes. Adjoint au maire en charge des finances depuis onze ans à Bayonne, l'expert comptable souligne à quel point l'effort demandé aux bayonnais pour payer les fêtes représentait un effort exceptionnel. Rien à voir avec les ferias de Dax ou Mont de Marsan dont les spectacles taurins permettent de financer une partie des fêtes.  Grâce au dispositif "fêtes payantes" le coût net des fêtes de Bayonne est passé de 1 812 000 euros à 1 073 000 euros.

Nous avons trouvé un modèle économique différent — Michel Soroste, adjoint aux finances de Bayonne

Michel Soroste rappelle que le revenu fiscal des habitants de Bayonne n'est que 44ème sur les 158 communes de l’agglomération Pays Basque. "Dès la première année on a enfin trouvé un modèle économique". L'argent excédentaire pourra être affecté en partie aux animations des fêtes. Pour lui le bilan est largement positif :

Le bilan 2018 des fêtes de Bayonne positif selon Michel Soroste