Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2018

Les Fêtes de Bayonne changent de visage cette année

lundi 23 juillet 2018 à 5:02 Par Céline Arnal et Maxime Bacquié, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Pour cette édition 2018, qui démarre mercredi avec le traditionnel lancé des clefs de la ville aux festayres, les Fêtes de Bayonne deviennent payantes pour tous ceux qui ne vivent pas dans la ville. C'est le principal changement, mais pas le seul.

En vert, le nouveau parcours du Corso
En vert, le nouveau parcours du Corso - Mairie de Bayonne

Bayonne, France

Huit euros, c'est le prix à payer cette année pour pouvoir assister aux Fêtes de Bayonne, pour tous ceux qui ne vivent pas dans la ville et qui ont plus de 16 ans. Huit euros à débourser pour obtenir un bracelet rouge, qui permet d'entrer dans le périmètre payant, du vendredi matin (10h) jusqu'au lundi matin (2h). C'est le principal changement cette année, décidé par la ville pour financer le dispositif de sécurité, très important encore pour cette nouvelle édition. Pour rentrer dans ses frais, la ville espère en vendre 150.000 ( il en faut 70.000 pour rentrer dans les frais). Pour les Bayonnais, il est gratuit mais ils doivent malgré tout absolument le retirer pour pouvoir rentrer dans la zone payante.

Tous sacs seront fouillés. Cette année, en outre, dès le mercredi, impossible d'entrer des bouteilles en verre dans le périmètre des fêtes . Seul le plastique sera autorisé. La ville recommande de ne pas venir avec des sacs à dos.

Le dispositif de sécurité 

Le dispositif de sécurité s'est bien évidemment adapté à ce changement, avec la mise en place de portes d'entrée. Dix permettront aux festayres de rentrer dans le périmètre. 52 caisses vont être installées pour acheter le bracelet. 200 personnes ont été recrutées pour l'occasion. Un millier de forces de l'ordre sont aussi mobilisées cette année, pour sécuriser la zone (des CRS, des gendarmes, des policiers et des militaires du réseau sentinelle). 60 caméras de vidéo-protection vont aussi permettre de surveiller en permanence la zone et de raccourcir le délai d'élucidation des plaintes déposées pour agression et notamment les agressions sexuelles (une dizaine de plaintes déposées l'an dernier, trois avérées). En tout, ce dispositif de sécurité représente un surcoût de 750 000 euros par rapport à l'an dernier, en partie lié à la mise en place de ce périmètre payant.

Le parcours du Corso 

Concernant les festivités, le changement le plus notable concerne le parcours du Corso, samedi et dimanche soir à partir de 22h. Une fois sorti du pont Saint-Esprit, il ne prendra pas la direction de la mairie, mais partira à gauche via la rue Frédéric Bastiat. Puis demi-tour au square Léo Pouzac et enfin retour en direction de l'Hôtel de ville, qu'il va contourner cette année. A noter que le corso n'ira pas jusqu'à la sous-préfecture de Bayonne mais passera derrière la mairie, juste avant la fête foraine. ( voir notre plan) 

Les changements dans le parcours du Corso

En 2017, le char des Amis de Mouguerre a remporté le Concours du plus beau char du Corso des Fêtes  - Radio France
En 2017, le char des Amis de Mouguerre a remporté le Concours du plus beau char du Corso des Fêtes © Radio France - Frédéric Fleurot

Autre changement dans la programmation, il n'y aura qu'une seule corrida, prévue dimanche, à cheval. Quand aux courses de vaches, en raison des fêtes payantes, elles seront moins chères cette année. Il faudra débourser quatre euros au lieu de six pour y assister.

Les autres changements

Comme si cette année, le dispositif payant ne suffisait pas à bousculer les habitudes, y a aussi, le Tour de France qui passe au Pays basque. Contre la montre individuel samedi entre St-Pée et Espelette... et nos voisins espagnols, on le sait sont très amateurs de la petite reine, et ils aiment aussi faire la fête. La mairie attend donc un gros flux en fin de journée. Elle a négocié avec les responsables des centres commerciaux pour qu'ils ouvrent leur parking la nuit. Il sera par exemple possible de stationner sur l'une des 2.800 places du parking du BAB 2. Une convention a été signée en ce sens .