Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les fouilles reprennent au chevet de la cathédrale du Mans

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Ce nouvel épisode de recherches devrait être le dernier dans les jardins de la cathédrale du Mans. Les archéologues veulent percer les mystères de la tour Saint Michel de l'enceinte romaine, près de l'escalier du Jet d'Eau : ouvrage mis au jour lors des longues fouilles de 2018.

Ces fouilles font suite à celles, beaucoup plus longues, de l'année 2018.
Ces fouilles font suite à celles, beaucoup plus longues, de l'année 2018. © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Les archéologues ont trois semaines pour faire "parler" la tour Saint Michel ! Ces fouilles qui débutent le 25 novembre 2019 doivent leur permettre de dater plus précisément cet ouvrage construit à la fin du IIIè et au début du IVè siècle, mis au jour lors de la campagne de recherches qui a duré neuf mois en 2017 - 2018. Les spécialistes veulent déterminer quel a été l'usage précis de cette tour. Militaire, de manière quasi-certaine. Probablement aussi religieux, puisque d'après les premiers éléments dont disposent les historiens, il est vraisemblable qu'elle ait été comblée, au Moyen Age, pour devenir une chapelle ou un oratoire. Des pièces de monnaie datant du Xè siècle ont déjà été retrouvées sur place. 

Une deuxième tour à l'emplacement du Jet d'Eau ? 

Plus généralement, ces nouvelles fouilles devraient permettre d'en savoir plus sur le système de défense de la Ville du Mans puisque habituellement les tours hexagonales comme celles-ci servent d'entrée. Elles sont en général au nombre de deux. Les archéologues pensent qu’une autre tour semblable a existé à l’emplacement actuel du Jet d’Eau. C’est ce qu’ils espèrent vérifier.  

ARCHIVE : neuf mois de fouilles en 2017 - 2018, de nombreuses découvertes 

Un mur démonté

Pour cette raison, le mur situé à droite de la fontaine quand on est face à l’escalier sera démonté dès le mardi 12 novembre. Chaque pierre sera numérotée pour être conservée. Mais à l’issue des recherches, il n’est pas sûr que ce mur soit reconstruit. D’une part parce qu’il est fragile. Et d’autre part, parce que son absence dégagerait la vue sur cette tour Saint Michel. Cette seconde hypothèse a la préférence du maire du Mans.

Pendant les fouilles, la partie droite de l'escalier du Jet d'Eau sera inutilisable.  - Radio France
Pendant les fouilles, la partie droite de l'escalier du Jet d'Eau sera inutilisable. © Radio France - Bertrand Hochet

Ces nouvelles fouilles, au chevet de la cathédrale doivent aussi nourrir le dossier de candidature de la Ville du Mans pour faire classer l'enceinte gallo-romaine au patrimoine mondial de l'UNESCO

Le chantier en trois dates : 

  • à partir du 12 novembre 2019 : démontage du mur de l'escalier du Jet d'Eau
  • à partir du 25 novembre 2019 : fouilles archéologiques 
  • mi-décembre 2019 : fin des fouilles 

LIRE AUSSI : classement de l'enceinte gallo-romaine à l’UNESCO : le dossier du Mans jugé insuffisant

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu