Culture – Loisirs

Les Français lisent de plus en plus, surtout les Françaises

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 21 mars 2017 à 8:22

Le nombre moyen de livres lus par an et par Français est passé de 16 à 20 entre 2015 et 2017
Le nombre moyen de livres lus par an et par Français est passé de 16 à 20 entre 2015 et 2017 © AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

Les Français, en particulier les femmes, lisent de plus en plus et aimeraient lire davantage s'ils disposaient de plus de temps libre, selon une étude du Centre national du livre (CNL) publiée mardi.

Le goût de la lecture est bien ancré chez les Français et se renforce, selon l'étude publiée mardi par le Centre national du livre, à quelques jours de l'ouverture du Salon du livre à Paris. Les Français, et surtout les Françaises, lisent de plus en plus et aimeraient plus de temps libre pour dévorer encore davantage d'ouvrages.

Le nombre de livres lus par an en nette augmentation

84% des personnes interrogées par l'institut Ipsos se déclarent spontanément lecteurs de livres. Neuf Français sur dix (91%) ont lu au moins un livre, quel que soit son genre littéraire, au cours des 12 derniers mois. Pourquoi lit-on? Pour approfondir ses connaissances (27%), se faire plaisir (22%), s'évader (17%), se détendre (14%).

Le nombre de livres lus (papier et numérique confondus) a sensiblement augmenté passant de 16 à 20 livres entre 2015 et 2017. Cette augmentation du nombre de livres lus s'explique notamment par une progression de la lecture du livre numérique. En 2017, 24% de lecteurs ont lu au moins un livre numérique contre 19% en 2015.

Le livre numérique en train d'être adopté

S'ils le pouvaient, 63% des Français affirment qu'ils aimeraient lire davantage. Ce chiffre atteint même 76% chez les 25-34 ans. "

Le plus gros frein à la lecture, c'est le temps" - Vincent Monadé du CNL

S'ils avaient une journée supplémentaire dans la semaine à consacrer aux loisirs, la lecture serait l'une des trois activités privilégiées par les personnes interrogées, avant une sortie culturelle (musée), le cinéma, la télévision.

Quant au goût de la lecture, il dépend en large partie du contexte familial pendant l'enfance, constate l'étude du CNL. 20% des Français dont les parents ne lisaient jamais de livres sont aujourd'hui non lecteurs, tandis que 36% des Français dont les parents lisaient souvent des livres sont aujourd'hui des grands lecteurs. Le roman, notamment le roman policier, demeure le genre littéraire le plus prisé devant les livres pratiques et les BD. On note également une nette progression de la lecture des livres pour enfants et des livres sur le développement personnel. Surtout, alors que pour la majorité des Français la lecture est associée au plaisir, elle reste une obligation pour les plus jeunes qui lisent car l'école le demande. "Concernant les jeunes on peut mieux faire. Il faut continuer à les encourager à lire pour le plaisir", souhaite Vincent Monadé.