Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Mort de Dick Rivers

Les Francofolies se souviennent de Dick Rivers

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le rockeur Dick Rivers est mort ce mercredi à l'âge de 74 ans. Il était venu au festival des Francofolies, en 1996 et en 2006. Le directeur du festival de musique se rappelle de sa première rencontre avec le crooner.

Le chanteur Dick Rivers sur la scène des Francofolies en 2006
Le chanteur Dick Rivers sur la scène des Francofolies en 2006 © Maxppp - Jean Baptiste QUENTIN

La Rochelle, France

C'était l'une des figures emblématiques du rock en France; le chanteur Dick Rivers est mort ce mercredi. Il souffrait d'un cancer. Le rockeur avait joué aux Francofolies, d'abord en 1996, puis en 2006. Le directeur du festival, Gérard Pont, se souvient très bien de sa rencontre avec le crooner. Une rencontre qui s'est déroulée en 2004, le jour même où il a repris les rênes des Francofolies.

"Un rockeur qui buvait du coca light"

Gérard Pont se souvient de cette première rencontre, "ma première rencontre avec une vedette" confie le directeur du festival : le soir, il est allé dîner chez Dick Rivers. Le chanteur lui fait alors part de son désir de venir jouer aux Francofolies : "Je me suis retrouvé à négocier la venue de Dick Rivers dès mon premier jour" s'amuse Gérard Pont. 

Le directeur des Francofolies se rappelle également d'un "rockeur qui ne buvait que du coca light (...) qui vivait dans une maison transformée en ranch dans le Xe arrondissement de Paris". Gérard Pont salue ce mercredi la mémoire d'un "grand amateur de rockn'roll", et d'un "type attachant".