Culture – Loisirs

Les Francophonies, "rendez-vous de création", s'ouvrent ce mercredi à Limoges

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin mercredi 21 septembre 2016 à 9:36

Marie-Agnès Sevestre était l'invitée de France Bleu Limousin ce mercredi matin.
Marie-Agnès Sevestre était l'invitée de France Bleu Limousin ce mercredi matin. © Radio France - Régis Mazabraud

C'est la 2ème plus grosse manifestation culturelle en Nouvelle Aquitaine, derrière les Francofolies, souligne la directrice du festival, Marie-Agnès Sevestre, et contrairement à la Rochelle, c'est un rendez-vous de création, où des artistes lancent leur carrière.

La 33ème édition des Francophonies en Limousin s'ouvre aujourd'hui. Un festival souvent perçu comme élitiste. "Je suis bien obligée de l'admettre", reconnaît Marie-Agnès Sevestre, invitée de France Bleu Limousin ce mercredi matin, "mais c'est aussi un festival où la moitié des propositions sont gratuites, et je vois régulièrement des gens qui me disent que c'est formidable, parce qu'ils ont fait l'effort de venir et qu'ils ont été bousculés, ça leur a plu finalement".

La directrice des Francophonies rappelle aussi que le festival est la 2ème plus grosse manifestation culturelle en Nouvelle Aquitaine, derrière les Francofolies de la Rochelle, sauf qu'à Limoges, on ne célèbre pas des artistes déjà connus, mais des carrières se lancent.

Cette année, une grande place est faite à Haïti, mais aussi à des artistes syriens. Une décision prise tardivement, vu le contexte actuel, avec la guerre et la crise des réfugiés. Sauf que "ces artistes sont parfois arrivés en France il y a longtemps et sont même devenus français", explique Marie-Agnès Sevestre, "quand on nous parle des origines gauloises de nos amis qui sont en train d'arriver, c'est intéressant..."

Toute l'interview en vidéo à retrouver ici :