Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le + info de France Bleu Bourgogne

Les gérants de cinémas côte-d'oriens "dans les startings-blocks" avant leur réouverture le 19 mai

Les gérants de cinémas attendent cette date avec impatience : le 19 mai prochain, les salles obscures vont rouvrir au public. Pour certains c'est une libération, pour d'autres, il y a de l'appréhension à une semaine de la date fatidique.

Le déballage des cartons s'accélère à une semaine de la réouverture au cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or).
Le déballage des cartons s'accélère à une semaine de la réouverture au cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or). © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

"On est tous dans les startings-blocks", au cinéma Le Phénix à Montbard (Côte-d'Or), raconte son programmateur, Roland Mérindol. Lui et ses employés attendent le 19 mai, date de la réouverture des cinémas partout en France. "Tout le monde ici a envie que ça reparte que ça fonctionne bien. Il faut dire aussi qu'on commençait à s'ennuyer à ne pas présenter de films, à ne pas rencontrer de spectateurs", raconte Roland Mérindol. Il dit travailler "avec le sourire", même s'il y a beaucoup de détails à régler avant le 19 mai.

Le déballage des cartons s'accélère à une semaine de la réouverture au cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or).
Le déballage des cartons s'accélère à une semaine de la réouverture au cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or). © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

Nettoyage, réglage des projecteurs : tout ce qu'il reste à faire

Alors, est-ce qu'un simple coup de balai dans la salle suffit pour lancer un film ? "C'est un petit peu plus compliqué que ça, répond le programmateur du cinéma Le Phénix de Montbard, dans la mesure où il faut vérifier que tout le matériel fonctionne bien même s'il a été entretenu régulièrement pendant la fermeture. Il faut relancer l'installation de projection. On va faire un grand nettoyage de la salle et revérifier que toutes les circulations qui doivent fonctionner sont en place.

"Il y a toute une vérification et des contrôles à faire." - Roland Mérindol, programmateur du cinéma Le Phénix à Montbard

Après tout ce qui concerne la salle et le matériel, il faut maintenant se soucier des films projetés à partir du 19 mai. "Forcément, on doit les avoir vus avant qu'ils ne le soit, ça implique de contacter tous les distributeurs, de savoir lesquels (films) on choisit", explique Théodora Olivi, programmatrice du cinéma d'art et d'essai, l'Eldorado, à Dijon. Alors trois semaines, est-ce assez pour tout régler ? "Le timing est serré", admet t-elle. Mais qu'importe, la réouverture arrive, et les gérants attendent les clients, même s'ils ne rempliront qu'un-tiers de la jauge d'une salle

Les films à l'affiche : une inconnue de taille pour les Dijonnais

Le cinéma manque. Selon une étude, aller dans une salle obscure et y regarder un film manque à 63% des français, selon une étude de l'institut Vertigo Research, publiée en avril 2021. Pourtant, les Dijonnais interrogés par France Bleu Bourgogne affirment qu'ils n'y retourneront pas tout de suite. "Je ne regarde plus trop ce qu'il y a à l'affiche en ce moment" concède Alice, une lycéenne de 16 ans. "Non, je ne sais pas quels films sont à l'affiche", ajoute-t-elle. 

Huit affiches de films dans le cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or).
Huit affiches de films dans le cinéma Eldorado, à Dijon (Côte-d'Or). © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

"Je n'en ai aucune idée, surenchérit Élisa, 22 ans, _étant donné que ç'a été fermé pendant plusieurs mois (sept mois, ndlr), je n'y ai plus prêté attention_." Alexandre, 24 ans, avoue aussi ne pas savoir qu'il y aura à l'affiche mais lui, promet qu'il ira dans une salle de cinéma d'ici quelques mois. Sans préciser quel mois. Cette ignorance des films à l'affiche est un aspect qui fait peur à certains gérants de cinémas côte-d'oriens

Un avenir dans le flou

Malgré la réouverture des cinémas le 19 mai, certains paramètres font peur aux gérants de cinémas de Côte-d'Or, comme le couvre-feu à 21 heures. "Il faut que l'on termine toutes nos séances à 20h30 pour que les gens puissent rentrer plus sereinement, donc forcément ça bouscule toute la grille", déplore Théodora Olivi, programmatrice du cinéma Eldorado, à Dijon. L'une des conséquences, c'est que "il y aura un peu moins de films à l'affiche qu'habituellement. Surtout, il va y avoir un peu moins de séances par film pour que chacun puisse trouver sa place dans la programmation", poursuit t-elle. 

Bref, ils se disent dans le flou : "la seule référence que l'on a, c'est l'an dernier avec la réouverture après le premier confinement", explique Mathias Chouquer, directeur de l'Eldorado. Et il se montre assez pessimiste : "l'an dernier, on avait assisté à trois ou quatre jours de forte affluence avec nos habitués et puis ensuite, ç'a a été le désert pendant tout l'été. Du coup, on a un peu peur de voir le même phénomène cette année", poursuit t-il. Plusieurs cinémas de Côte-d'Or ont connu une reprise timide après leur réouverture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess