Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Les hymnes de France-Angleterre seront joués par des musiciens du Gers !

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Quatre-vingt dix cuivres joueront les hymnes avant le match France-Angleterre pour la première journée du Tournoi des 6 Nations de rugby, dimanche 2 février. Il s'agit majoritairement de musiciens venus du Gers, pour certains de "Bandas".

L'orchestre "100% gascon" lors de sa dernière répétition
L'orchestre "100% gascon" lors de sa dernière répétition - Département du Gers

Dimanche 2 février, ce sera la première fois dans l'histoire du VI Nations que les hymnes ne sont pas joués par des musiciens en uniforme, comprenez par des militaires. À la place, 90 musiciens de la région, en grande majorité du Gers,  seront sur la pelouse, disposés en forme d'ovale. Ils viennent d'écoles de musique, de formations musicales, mais aussi de bandas (également du Lot-et-Garonne et de Gironde). À l'origine de cette belle première, il y a un homme, le chef d'orchestre Bernard Thore, un Gersois. 

Il dirige une école de musique dans le Lot et Garonne et il a rencontré, lors du festival de Jazz à Marciac une des cadres de la Fédération Française de Rugby, Laëtitia Pachoud. Il lui a soumis l'idée et elle a fait son chemin. Le projet a été porté par le président du festival des bandas à Condom, Pierre Verduzan. Il a demandé de l'aide au département du Gers, aide financière accordée, et pour le lobbying c'est la députée du Gers Gisèle Biémouret qui s'en est occupé.

Les musiciens ont pu se retrouver pour répéter,"c'est un moment qui va rester gravé dans la mémoire des musiciens", explique Bernard Thore. Tous sont amateurs, "jamais je n'aurais pensé me retrouver spectateur d'un tel spectacle au stade de France", sourit, presque la larme à l’œil, Pierre Verduzan. Même si la Marseillaise est réputée difficile dans le monde de la musique, "ce sera un aboutissement", reconnait Bernard Thore, qui a pourtant sillonné le monde en tant que musicien professionnel. 

Pousser les Bleus vers la victoire

Les Gersois devant leur télévision pourront être fiers, d'autant que les musiciens de la formation, du nom de "100% Gascon", porteront tous un bonnet "Le bonheur est dans le Gers". Un beau coup de publicité pour le département, d'autant qu'après les hymnes l'orchestre, telle une banda traditionnelle, animera les tribunes, "avec des musiques traditionnelles, des jingle", explique Bernard Thore, "mais aussi des musiques de péplum quand la France s'approchera de l'en-but", pour pousser derrière le XV du coq.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu