Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pau : Les idées mènent le monde victimes de leur succès

jeudi 9 novembre 2017 à 18:16 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

La billetterie pour les rencontres littéraires de Pau Les idées mènent le monde a ouvert jeudi matin, mais dès la mi-journée la plupart des conférences affichaient déjà complet. Il reste toutefois des places qui seront mises à disposition du public le matin même.

L'office de tourisme de Pau a été pris d’assaut jeudi matin
L'office de tourisme de Pau a été pris d’assaut jeudi matin © Radio France - Axelle Labbé

Pau, France

Dès jeudi matin, l'office de tourisme de Pau était plein à craquer. "Le site internet était saturé" explique l'une des chargées d'accueil à une dame qui n'a pas pu aller au bout de sa réservation en ligne. Les rencontres littéraires de Pau, dont le thème cette année est "passion, passions", semblent victimes de leur succès. Car même si tout est gratuit, il faut obligatoirement s'inscrire pour aller écouter les intervenants au palais Beaumont.

30% des places seront disponibles le matin même

Vous ne trouverez plus de place sur le site internet des rencontres, inutile d'essayer de vous connecter, il faut aller directement à l'office de tourisme de Pau. Là, effectivement il reste quelques billets, mais pas pour les têtes d'affiches. Il n'y a plus de place pour voir Robert Badinter, Patrick Pelloux, Raphaëlle Bacqué, Claire Chazal, Raphaël Glucksmann, Philippe Meyer, Elisabeth Roudinesco ou encore Yves Camdeborde. Mais tout espoir n'est pas perdu, la ville a mis de côté environ 30% des places, qui seront disponibles le matin même de chacune de ces conférences. Et si vous vous levez trop tard, vous pouvez tout de même venir au palais Beaumont, toutes les interventions seront retransmises dans des salles annexes, sur des écrans géants.