Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

Les JO 2018 de Kévin Rolland

vendredi 5 janvier 2018 à 5:02 Par Clotilde Brunet et Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Le skieur freestyle et acrobatique, licencié au club de la Plagne, a été médaillé de bronze en half-pipe à ski, lors des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014. Portrait express.

Kévin Rolland, à Annecy, en 2016.
Kévin Rolland, à Annecy, en 2016. © Maxppp -

Kévin Rolland s'illustre dans le ski freestyle et acrobatique. Licencié à la Plagne, il est médaillé de bonze aux derniers JO de Sotchi en 2014. 

Votre tout premier souvenir de JO ?

La première chose qui me vient à l'esprit, la victoire de Jean-Luc Crétier à Nagano parce que c'est un Plagnard (il remporte l'or en descente NDLR). À la Plagne, on le suivait à fond. Si je creuse un peu plus, ce sont les Jeux Olympique d'Albertville. Mais je ne suis pas sûr que ça soit de vrais souvenirs, ce sont peut-être des images que j'ai vues, je n'avais que 3 ans. 

La Corée du Sud est le terrain de jeu des prochains JO.  Est-ce-que la destination vous inspire ? 

J'ai été agréablement surpris l'année dernière. J'avais détesté Sotchi (Russie-2014) parce que les conditions étaient affreuses pour nous, les freestylers. L'année dernière on a fait la coupe du monde préolympique en Corée du Sud et c'était la plus belle course de la saison. Le pipe était parfait, les conditions de neige étaient parfaite donc je croise les doigts pour que ça se passe bien cette année. 

L'objet que vous mettrez obligatoirement dans votre valise  ?  

J'ai une chaîne porte-bonheur. Elle n'est pas très belle mais elle me porte chance. Elle est là depuis le début de ma carrière. J'ai oublié de la mettre pour la première compétition cette année et je ne me suis pas qualifié. 

Vous êtes donc superstitieux ? 

Je pense que 90 % des sportifs sont un petit peu superstitieux. J'en rigole, si je n'ai pas la chaîne ça ne m'empêchera pas de bien rider. Mais dans le doute je préfère l'avoir.