Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Les libraires lorrains participent à la reconstruction de Notre-Dame de Paris

mercredi 17 avril 2019 à 18:37 - Mis à jour le jeudi 18 avril 2019 à 9:41 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Lorraine Nord

A l'initiative de deux libraires de région parisienne, la profession est appelée à participer à la reconstruction de Notre Dame de Paris. Alors que le roman éponyme de Victor Hugo est classé en tête sur les sites de vente en ligne, les libraires céderont leur marge sur la vente de l’œuvre.

Le Président de la République espère que la rénovation de Notre Dame sera terminée d'ici cinq ans.
Le Président de la République espère que la rénovation de Notre Dame sera terminée d'ici cinq ans. © Maxppp - Alexis Sciard

Saint-Dié-des-Vosges, France

"Nous appelons tous les libraires de France à reverser leur part de la vente du roman de Victor Hugo, pour la reconstruction de Notre dame de Paris", c''est le message envoyé ce mardi 16 avril par deux libraires de Senlis et de Fontainebleau en région parisienne à l'ensemble de la profession. 

Message reçu 5/5 par Olivier Huguenot, gérant de la librairie "Le Neuf" à Saint-Dié-des-Vosges.  "L'opération consiste à mettre en avant l’œuvre dans toutes les éditions du livre de poche à la Pléiade, en passant par les tirages destinés à la jeunesse, et de reverser la marge des ventes, soit environ 1/3 du prix de chaque livre", explique le libraire vosgien. Un hashtag "UnLivrePourNotreDame" a été ouvert à cet effet.

L'émotion suscitée par la destruction partielle de la cathédrale a entraîné une hausse des ventes du célèbre roman de Victor Hugo. Ainsi Olivier Huguenot n'a plus qu'un exemplaire de poche en stock.  L'une de ses clientes, qui tient une station service à Anould, lui a commandé deux livres, mais veut faire plus. Olivier Huguenot va ainsi lui laisser en dépôt quelques exemplaires de poche à vendre dans son établissement.