Culture – Loisirs

Les mamies tricoteuses de Fourmies veulent aider à battre leur record de la plus grande écharpe du monde

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu mercredi 30 mars 2016 à 8:50

les tricoteuses en plein travail pour leur nouveau défi
les tricoteuses en plein travail pour leur nouveau défi © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Les mamies tricoteuses de Fourmies se lancent dans un nouveau défi, aider une association vendéenne à battre leur record de l'écharpe la plus grande du monde de 67.7km.

Après avoir réalisé la plus grande écharpe du monde qui fait presque 68km en 2012 avec des relais aux quatre coins de la France et en Europe, les mamies tricoteuses de Fourmies sont aujourd’hui une trentaine à vouloir aider une association à battre ce record, c'est l'association vendéenne les voiles des anges qui permet aux parents qui ont perdu un enfant malade de se reconstruire petit à petit. Dans le cadre du défi Marc Antonu, la vente des petits bouts d'écharpe permettra ensuite de faire voguer le prénom de tous les enfants disparus sur un voilier qui participerait à la prochaine Route du Rhum.

Pour participer à ce nouveau défi, les tricoteuses ont encore des pelotes de laine de leur record, et depuis trois semaines autour de café et de gâteaux, elles multiplient les points de croix ou les points mousse pour réaliser des carrés des morceaux de 20cm sur 1.2 de toutes les couleurs.

la belle histoire du jour

Echarpe XXXXL, mais aussi doudous, bécassines solidaires

Mais depuis 2012, ces tricoteuses pleine de bonne humeur n’ont jamais lâché leurs aiguilles. Dans le cadre du challenge du tricot solidaire, elles ont d’abord transformer une grosse partie de l'écharpe XXXXL en couverture, en écharpe de taille humaine, pour donner à Emmaüs, aux petits frères des pauvres, d 'autres pièces ont été vendues toujours au profit d'associations caritatives, et ces petits bout d'écharpe sont même devenus des tapis de méditation pour certains.

Et puis après, les tricoteuses ont créé plus de 10 000 pièces, couvertures, mais aussi doudous, layettes et même bécassines en laine au profit d'associations caritatives.

Les bécassines en laine solidaires - Radio France
Les bécassines en laine solidaires © Radio France - rbv

Elles ont aussi tricoté des seins en laine qui se sont insérés dans l'œuvre d'une artiste du Var lors d'octobre rose contre le cancer du sein ! Et en plus de faire une bonne action, ce rendez-vous du jeudi est devenu incontournable pour de nombreuses tricoteuses qui viennent ici papoter, rigoler, bref décompresser.