Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les "mamies tricoteuses" ont besoin de votre laine pour les bébés prématurés de l'hôpital de Valenciennes

vendredi 6 octobre 2017 à 6:00 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

Les "mamies tricoteuses" cherchent de la laine acrylique de toutes les couleurs pour confectionner des chaussons, bonnets et couvertures pour les prématurés du service néonatalogie de l'hôpital de Valenciennes (Nord).

Les mamies tricoteuses en pleine action (photo d'archives).
Les mamies tricoteuses en pleine action (photo d'archives). © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Marly, France

Depuis trois ans, la quinzaine de "mamies tricoteuses" de Marly (Nord) a livré 2.000 pièces au service néonatologie de l'hôpital de Valenciennes. Des vêtements quasi impossible à trouver dans le commerce, comme ces bonnets qui ne sont pas plus gros que la taille d'une mandarine.

En 2015, les mamies avaient déjà lancé un appel et elles avaient reçu des pelotes de 38 départements. Elles avaient également été rejointes par de nouvelles tricoteuses qui leur livrent des colis. Parmi elles, une certaine Simone de la Drôme appelée aussi "Madame 18" car dans chaque envoi, elle prépare 18 pantalons, 18 bonnets, 18 chaussons, etc. Simone qui a déjà prévenu qu'elle allait bientôt devenir "Mme 24".

Mais aujourd'hui, les mamies qui travaillent aussi avec deux EHPAD du Valenciennois sont en manque de laine. Pour une couverture pour sortir les bébés de couveuse, il faut déjà huit pelotes, elles lancent donc un appel aux dons. Elles recherchent de la laine acrylique qui résiste aux désinfectants utilisés pour les lavages en maternité.

Vous pouvez déposer ou envoyer vos dons à la mairie de Marly Place Gabriel Péri, 59770 Marly