Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les matadors Paco Ureña et Juan Bautista triomphent dans les arènes de Bayonne

dimanche 3 septembre 2017 à 12:47 Par Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

Paco Ureña et Juan Bautista sont sortis samedi soir en triomphe par la grande porte des arènes de Bayonne à l'issue de la première corrida de la Feria de l'Atlantique.Des prestations de haut niveau en dépit d'un lot de taureaux d'El Freixo dangereux et compliqué.

3 oreilles pour le matador Espagnol Paco Ureña
3 oreilles pour le matador Espagnol Paco Ureña © Radio France - Paul Nicolaï

Bayonne, France

Voila bien une corrida dont les aficionados vont se souvenir longtemps. Face à du bétail bien présenté mais difficile à cerner et à combattre (élevage espagnol d'El Freixo du torero star El Juli) les matadors ont su se transcender pour offrir une tarde haut-de-gamme où l'émotion en piste a soulevé l’enthousiasme des 7500 spectateurs qui ont pris place dans les gradins des arènes Bayonnaises (3/4 d'arènes).

3 oreilles pour Paco Ureña

Le torero espagnol Paco Ureña, âgé de 34 ans, a été sérieusement bousculé à son première adversaire dont il coupe un trophée avant de se jouer la vie à son second. Multipliant les "passes" dans un petit périmètre, le natif de Lorca (province de Murcie) n'a pas lâché d'une seconde le toro constamment à la recherche de l'homme. Les deux oreilles tombées du "Palco" ont été ponctué d'une ovation majuscule.

"J'étais prêt à jouer ma vie pour le taureau" - Paco Ureña

2 oreilles pour Jean-Baptiste Jalabert

L'arlésien Jean-Baptiste Jalabert, peu aidé par son premier toro, va faire preuve d'une entière maitrise et d'une grande agilité technique à son deuxième adversaire. Profond et élégant, le matador de 36 ans a totalement dominé son sujet, ponctué par une estocade fatale et entière al recibir, autrement dit, en attendant la charge du toro.

Le matador français Jean-Baptiste Jalabert repart avec 2 oreilles. - Radio France
Le matador français Jean-Baptiste Jalabert repart avec 2 oreilles. © Radio France - Paul Nicolaï

►►►VOIR : le second toro de El Juli, "Nitido", 524 kilos, torée par Jean-Baptiste Jalabert

Quant au troisième matador, le jeune péruvien Andrés Roca Rey, 20 ans, un visage d'ange, il a été totalement desservi par le sortéo. Les deux toros dont il a hérité ont été les plus faibles de l'après midi. Star montante de la tauromachie mondiale, Andrés Roca Rey ne peut être jugé sur cette corrida Bayonnaise.

Le jeune péruvien Andrés Roca Rey est reparti bredouille de cette Feria de l'Atlantique - Radio France
Le jeune péruvien Andrés Roca Rey est reparti bredouille de cette Feria de l'Atlantique © Radio France - Paul Nicolaï

Reportage dans les Arènes de Bayonne

Compte rendu de la première corrida de la Feria de l'Atlantique 2017