Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs
DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

Les mots de la voile : lapin et corde, ces mots proscrits sur un bateau

A bord d’un bateau, sachez-le, il y a deux mots complètement prohibés, interdits, défendus. Corde et lapin.

Rouen, France

Si vous prononcez ces deux mots à bord d'un bateau, vous risquez fort de vous retrouvez aux fers façon Pirate des Caraïbes (sans Johnny Depp). Sur un bateau, on ne dit jamais, les mots "corde" et "lapin". Pour "corde", dites plutôt “bout” (en prononçant le "t"). Vous pouvez aussi dire “écoute”, "filin", manœuvres… C’est plus précis que “cordes” car, de fait, des cordes, on en trouve vite beaucoup sur un voilier. Et si on remonte plus loin, le mot “corde” rappelle des souvenirs sombres, des histoires de mutins pendus à des époques lointaines. 

Sur l'île de Bréhat, cordages sur un bateau, juin 2008. - Radio France
Sur l'île de Bréhat, cordages sur un bateau, juin 2008. © Radio France - Nathanael Charbonnier

Mots tabous

L’autre mot interdit c’est donc “lapin”. Là, l’explication est peut-être plus évidente. Un lapin, ça grignote le chanvre. Et les cordes - pardon les bouts - sont faits en chanvre traditionnellement. Donc pas de lapin sur les bateaux. On n'en parle même pas. Il paraît qu’on dit “la bête aux grandes oreilles” plutôt que de prononcer le mot tabou. Et ne pensez pas que vous vous en tirerez mieux si vous voulez embarquer un lièvre.

À lire aussiArmada 2019 à Rouen

Choix de la station

France Bleu