Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Un été en Lorraine

Les multiples facettes de la place Stanislas à Nancy

lundi 24 juillet 2017 à 9:19 Par Marie Roussel, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Aujourd'hui la place Stanislas est un lieu touristique incontournable en Lorraine. Agents d'entretien, riverains, commerçants, guides... France Bleu est allé à la rencontre de tous ceux qui vivent avec « la Place Stan' » au quotidien.

Des touristes d'Europe, d'Asie mais aussi d'Australie viennent jusqu'à Nancy pour contempler la place Stanislas
Des touristes d'Europe, d'Asie mais aussi d'Australie viennent jusqu'à Nancy pour contempler la place Stanislas © Radio France - Marie Roussel

Nancy, France

Créée entre 1751 et 1755, la Place Stanislas constitue aujourd'hui le joyau du patrimoine nancéien. Autrefois à l'effigie de Louis XV, c'est désormais la statue de son fondateur, le duc de Lorraine Stanislas Leszczynski, qui trône au milieu de la place. Autour d'elle, un ballet incessant. Entre les animations, les commerces, les terrasses, les boîtes de nuit, ses riverains...La place Stanislas vit 24h sur 24.

France Bleu vous propose une série de reportage pour découvrir la place Stanislas et ses différentes facettes

Et dire qu'avant c'était un parking ! Aujourd'hui la place Stanislas, réservée aux piétions, attire non seulement les touristes d'Europe, mais aussi les Américains, les Asiatiques et même des Australiens. Le classement au patrimoine de l'Unesco et sa piétonnisation ont drainé le tourisme culturel autour de la "place Stan'".

La place Stanislas, c'est aussi depuis dix ans un son et lumière, rendez-vous chaque été. Un spectacle qui coûte tous les ans 250 000 euros à la ville de Nancy. Mais les retombées ne sont pas négligeables, selon les élus :

Et si ce lieu touristique est toujours nickel, il faut dire merci aux agents d'entretien. Ceux du Grand Nancy, qui récurent la place tous les jours, et les employés de la Ville, qui sont chargés de la propreté des fontaines. Un nettoyage qui demande un entretien particulier dû au classement de la place Stanislas au patrimoine de l'Unesco.

Reportage de Marie Roussel et de Quentin Graebling :

Reportage avec les agents d'entretien de la place Stanislas.

Dans les bâtiments des bureaux mais aussi des logements. Quatre foyers vivent sur les hauteurs de la "place Stan''". Qu'est-ce que ça fait d'y vivre ? Marie Roussel et Quentin Graebling ont rencontré deux riverains qui habitent sur la place.

Les riverains de la place Stanislas.

Que serait la place Stanislas sans ses terrasses ? Aujourd'hui, les gérants des brasseries et cafés autour ne se délogeraient pour rien au monde. En vingt ans, l'immobilier a triplé de valeur et les profits aussi. Reportage de Marie Roussel et Quentin Graebling :