Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Puy-de-Dôme : les nouveautés 2017 du circuit de Charade

dimanche 26 mars 2017 à 5:00 Par Jade Peychieras, France Bleu Pays d'Auvergne

Le circuit de Charade, à Saint-Genès-Champanelle, dans le Puy-de-Dôme, proposera de nouveaux événements cette année. Vous connaissiez peut-être déjà ses rendez-vous annuels de vieilles voitures de collection. Désormais, place aux nouvelles technologies et à l'apprentissage.

Le 3 avril, le premier dimanche du Charade Classic sera consacré aux 2CV.
Le 3 avril, le premier dimanche du Charade Classic sera consacré aux 2CV. © Radio France - Circuit de Charade

Saint-Gènes-Champanelle, France

Première nouveauté cette année, l'installation de deux bornes de rechargement pour les voitures électriques. "Nous voulons positionner Charade pour le développement et les essais de véhicules électriques, explique Romain Sellier, responsable du circuit. Ces bornes seront destinées aux professionnels, aux constructeurs qui viendront essayer leurs véhicules. Elles permettront de favoriser l'attractivité du circuit, qui disposera d'un équipement que les autres n'ont pas".

Autre changement cette année : la création d'une école de pilotage de monoplaces historique. "Ce sont de petites Formules 1 d'époque, décrit Romain Sellier. Elles datent des années 1960, 1970, avec le châssis, le moteur d'époque... Sauf qu'elles sont construites sur le cahier des charges du circuit, et notamment sur l'aspect environnemental". Ainsi, le bruit dégagé par les monoplaces ne doit par exemple pas dépasser les 55 décibels.

Diversifier les activités...

"A l'origine, c'est un circuit d'activités automobiles uniquement", raconte Jean-Yves Gouttebel, le président du conseil départemental du Puy-de-Dôme. Problème : suite à un jugement du tribunal, qui reconnaît "l'existence d'un trouble anormal de voisinage", l'organisation de nouvelles courses auto est devenue plus difficile. Si Charade ne diversifie pas ses activités, il va "mourir de sa belle mort", assure Jean-Yves Gouttebel. L'avenir du circuit de Charade passe donc obligatoirement par la diversification de ses activités". L'année dernière, une course de vélo, l'Atria Charade Cycliste Tour, ainsi qu'une course à pied (8 kilomètres), l'Atria Charade Running Shop Tour, ont donc vu le jour. Elles seront reconduites cette année, le 1er mai. Pour la première fois, le circuit accueillera également une course de VTT : la finale de la Coupe d'Auvergne-Rhône-Alpes, le 9 juillet.

...tout en poursuivant les activités traditionnelles du site

En plus de ces nouvelles activités, le circuit accueillera toujours des courses, comme le grand prix des camions, les 13 et 14 mai, avec en bonus la "twin cup", une course de Twingo, l'Historic Tour des 10 et 11 juin, et les rencontres Peugeot des 2 et 3 septembre. Mais aussi sa désormais traditionnelle Charade Classic, le rendez-vous des amoureux des vieilles cylindrées, tous les premiers dimanches du mois, entre avril et octobre. Dimanche 2 avril, la 2CV sera mise à l'honneur.