Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les patrons de discothèques s'estiment oubliés du déconfinement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Contrairement aux cafés, restaurants, et même aux bars de nuit, les discothèques n'ont pas rouvert. Les patrons de boîte de nuit ont appris ce weekend que leur déconfinement ne viendrait pas avant septembre et ils s'estiment oubliés du gouvernement.

La discothèque La Suite à Périgueux a cessé toute activité depuis la mi-mars
La discothèque La Suite à Périgueux a cessé toute activité depuis la mi-mars - Sébastien Mallais

"À l'heure actuelle on ne sait rien, nos trésoreries s'épuisent, on a perdu 100% de notre activité et personne ne parle de nous" : le patron de la discothèque La Suite à Périgueux guette depuis des semaines une date de déconfinement. Mais dans la nuit de vendredi à samedi, le gouvernement a repoussé la perspective d'une réouverture en annonçant que les discothèques resteraient fermées jusqu'à septembre. 

Sébastien Mallais sinquiète pour l'avenir

30% des discothèques pourraient fermer

Le patron de La Suite a calculé que ses charges mensuelles avoisinent les 11.000 euros, pour le loyer, les assurances, le suivi des systèmes de sécurité et les terminaux de paiement etc. Ses quatre salariés sont au chômage partiel mais lui et son épouse sont sans revenus depuis la fermeture le 17 mars. Il estime que 30% des entreprises de discothèque en France pourraient fermer à cause de ce confinement prolongé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu