Culture – Loisirs

Les fers de la Tour Eiffel : une histoire lorraine

Par Baalouche Seina, France Bleu Sud Lorraine mercredi 23 novembre 2016 à 17:27

L'escalier de la Tour Eiffel a atteint plus de 500.000 euros.
L'escalier de la Tour Eiffel a atteint plus de 500.000 euros. © Maxppp - Leon Tanguy

La maison de vente parisienne Artcurial a mis en vente, le 22 novembre, une partie de l'escalier d'origine de la Tour Eiffel. Les enchères ont atteint plus d'un demi million d'euros. Les pièces de la tour parisienne ont été fabriquées par une entreprise en Meurthe-et-Moselle: les forges de Pompey.

Un tronçon de l'escalier original de la Tour Eiffel estimé entre 40 000 et 50 000 euros s'est vendu, mardi 22 novembre, à 523 800 euros. La maison de vente aux enchères Artcurial, basée à Paris, avait organisé la vente de cette partie d'histoire. Le tronçon, qui date de 1889, est une pièce d'origine et a été fabriqué par les forges de Pompey Fould-Dupont en Meurthe-et-Moselle.

Les forges de Pompey, le produit de la défaite de 1870" - Jacques Chérèque

L'histoire de ces forges débutent à la fin du XIXème siècle : "Les forges de Pompey, c'est un peu le produit de la défaite [de la guerre franco-allemande] de 1870 ", explique Jacques Chérèque, ancien syndicaliste, préfet et ministre, qui a travaillé seize ans aux forges de Pompey comme aciériste. Il raconte qu'Auguste Dupont, le premier propriétaire," avait une usine métallurgique à Ars-sur-Moselle. La Moselle devenant annexée, il a décidé de ne pas travailler pour l'empire allemand. Il a donc vendu son usine et il est venu s'installer en Meurthe-et-Moselle sur le site de Pompey." Auguste Dupont marie sa fille à Alphonse Fould et s'associe avec lui. Ils fondent la société Fould-Dupont et l'installent donc ensemble en Meurthe-et-Moselle.

Les fers de la Tour : un "jackpot" pour les forges lorraines

Lorsqu'ils reçoivent la commande des fers de la Tour en 1887, "ils ont eu le jackpot ", continue Jacques Chérèque. Le tronçon de l'escalier vendu mardi 22 novembre 2016 provient de ces forges lorraines. Il mesure 2,60 mètres et il permettait de relier le deuxième et le troisième étage du monument. En 1983, la société d'exploitation de la Tour Eiffel décide de remettre aux normes ses escaliers et d'installer des ascenseurs. Une vente aux enchères est organisée à l'époque : 20 tronçons sont vendus à des collectionneurs.

En 1986, la société Fould-Dupont ferme, mais laisse une trace. Aux pieds de la "dame de fer", qui a accueilli plus de 250 millions de visiteurs depuis 1889, on trouve des plaques où il est inscrit "Forges et usines de Pompey Fould-Dupont - fournisseur des fers de la Tour".

Une plaque rappelle les origines lorraines de la Tour Eiffel. - Aucun(e)
Une plaque rappelle les origines lorraines de la Tour Eiffel. - Jebulon Creative Commons

Le morceau d'escalier a été acquis, selon Artcurial, par un collectionneur asiatique.

Une autre partie de l'escalier de la Tour Eiffel est visible au Musée de l'Histoire du Fer de Jarville-la-Malgrange en Meurthe-et-Moselle.