Culture – Loisirs

Les remparts de Loches enfin remis en état ?

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine mardi 22 mars 2016 à 5:00

Aprés la dévégétalisation, la restauration
Aprés la dévégétalisation, la restauration © Radio France - Marie-Ange Lescure

1,5 million d'euros : l'État, la Ville de Loches et le Département ont enfin trouvé un accord pour financer le chantier de remise en état des remparts. L'accord a été voté et entériné lors du conseil municipal de Loches vendredi 18 mars. Mais financièrement, on est loin du compte.

C'est une première avancée dans ce dossier depuis plusieurs années. Restent encore en suspend plusieurs questions. Ces sommes débloquées chaque année sont loin de couvrir le devis présenté lors de l'étude sur l'état des remparts (L'étude du cabinet Architrav datée de septembre 2013 et remise aux différentes parties prenantes a chiffré la remise en état totale des remparts de Loches à 12,7 millions d'euros avec la TVA) .

Le financement d'un peu plus d'un million et demi d'euros sera versé sur 3 ans. Parmi les trois principaux propriétaires, l'Etat et le Département supporteront chacun 40% de ce total et la ville 20%. Le reste à charge pour la ville sera donc de 300 000 euros - à savoir  100.000 euros par an -   Le maire de Loches Marc Angenault espérait mieux et plus :  500.000 € par an pendant cinq ans.

la restauration d'une partie des remparts peut commencer - Radio France
la restauration d'une partie des remparts peut commencer © Radio France - Marie-Ange Lescure

L'accord financier trouvé avec l'Etat et le Département permet de débloquer une situation figée depuis des années.

Et cet accord financier devra donc permettre d'aborder une autre phase de travaux . Les parties privatisées des remparts font partie de cet accord et seront traités même si les propriétaires privés ne sont pas identifiés,  des propriétaires prêts à participer dit Bernard Verdier le président de l'association de défense des murailles de Loches

Bernard Verdier Président de l'association de défense des murailles

Quant à la fameuse commission qui doit identifier les différents propriétaires des remparts , même le Maire de Loches ne se fait guère d'illusion sur la remise de son rapport. La ville de Loches a décidé d'aller de l'avant dans la restauration des remparts de Loches. Finies les querelles qui pendant des années ont bloqué toute dévégétalisation et restauration. La ville vient de dépenser 30 000 euros pour la muraille en dessous du Musée Lansyer et l'accord trouvé avec l'Etat et le Département pour restaurer les autres parties des murailles inclura les remparts privatisés, même si on ne connait pas encore les propriétaires

Marc Angenault Maire de Loches

Marc Angenault le Maire de Loches