Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les Rois barbares s'apprêtent à envahir Nîmes pendant trois jours pour les Grands jeux romains

lundi 4 mars 2019 à 17:20 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Les Rois barbares, c'est en effet le thème retenu pour la 10e édition des Grands jeux romains à Nîmes. Ils auront lieu du 3 au 5 mai 2019 dans les arènes et à travers toute la ville. Avec cette année, la reconstitution d'un camp romain grandeur nature face à la porte Auguste.

 500 reconstituteurs dans les arènes de Nîmes
500 reconstituteurs dans les arènes de Nîmes - Vincent Chambon

Nîmes, France

Quelque 90.000 visiteurs l'an dernier : les Grands jeux romains sont aujourd'hui devenus une date incontournable dans le calendrier des festivités nîmoises. C'est en effet l'une des plus grandes reconstitutions historiques d'Europe. Le thème retenu cette année : les Rois barbares, pour relater l'invasion des Cimbres, des Teutons et des Ambrons que les Romains ont dû affronter au IIe siècle avant Jésus Christ. C'est à nouveau Eric Teyssier, professeur d'histoire romaine à l'Université de Nîmes, qui en a écrit le scénario. 

"C'est une invasion qui vient des bords de la Baltique et qui a fait trembler Rome puisqu'à deux reprises, les Barbares ont écrasé les légions romaines, notamment à Orange. Le spectacle cette année va commencer par cet épisode." 

Eric Teyssier, professeur d'Histoire romaine à l'Université de Nîmes

Un camp romain entièrement reconstitué face à la porte Auguste

Comme chaque année, cet épisode sera relaté à travers un spectacle donné dans les arènes de Nîmes avec plusieurs centaines de reconstituteurs venus de toute l'Europe. La nouveauté cette année, c'est aussi la reconstitution d'un camp romain grandeur nature face à la porte Auguste. Elle était située à l'époque sur la Voie domitienne. 

"C'est un camp de 1.300 mètres carrés avec 40 reconstituteurs qui vont vivre jour et nuit sur place. Ils présenteront notamment la vie des légionnaires. Il y aura aussi tout un tas d'ateliers sur la fabrication du pain, le tissage..."

Christophe Beth, directeur de Culturespaces à Nîmes

Impliquer davantage les commerçants

Pour leur 10e édition, les Grands jeux romains voient donc plus large. La ville s'y associe avec des animations proposées sur toutes les places de la ville, aux jardins de la Fontaine et au musée de la Romanité. Pour que l'événement soit parfaitement réussi, Culturespaces souhaite que tous les Nîmois se l'approprient. À commencer les commerçants. "C'est une opportunité formidable pour eux", confirme Audrey Carbo de l'association "Les commerçants sont romains" créée il y a trois ans. 

"Il faut profiter de ces occasions-là. On souhaiterait que tous les commerçants du centre-ville jouent le jeu et pas que les cafetiers, les restaurateurs ou les hôteliers." 

Audrey Carbo, de l'association "Les commerçants sont Romains"

Les Grands jeux romains, 10e édition, du 3 au 5 mai 2019 : quatre catégories de billets sont disponibles, avec une nouveauté cette année : la "Premium" avec des places réservées près de la tribune de l'empereur Hadrien.