Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les Sauvages : avant-première réussie à Saint-Etienne avant la diffusion sur Canal +

Par

C'est ce lundi soir qu'est diffusée sur Canal + la série Les sauvages. Série très attendue et tournée en partie à Saint-Etienne. Une avant-première était organisée ce week-end à la Comédie de Saint-Étienne devant 700 personnes dont de nombreux figurants.

L'équipe du film "Les Sauvages" sur la scène de la Comédie de Saint-Etienne
L'équipe du film "Les Sauvages" sur la scène de la Comédie de Saint-Etienne © Radio France - Mathilde Montagnon

A la sortie de la projection les spectateurs affichent un large sourire. Nombre d'entre eux étaient figurants sur le tournage . Malgré tout, ils sont objectivement conquis par les deux premiers épisodes de la série "Les Sauvages" qui ont été projetés à La Comédie de Saint-Etienne ce samedi soir. Une intrigue polito-policière sur fond d'immigration, d'intégration et de combat social. Conquis également par l'image de la ville, Saint-Etienne, renvoyée par la série. 

Publicité
Logo France Bleu
loading

"Les Sauvages" c'est l'histoire d'un candidat à l'élection présidentielle en France. Il est d'origine maghrébine et sa candidature est mal acceptée, il reçoit des menaces de mort.  Son gendre est originaire de Saint-Etienne, et dans cette famille stéphanoise, installée à Montreynaud, certains préparent un attentat. La série est diffusée à partir de ce lundi soir sur Canal+.

La série est composée de six épisodes de 52 minutes. Avec, entre autres, Roschdy Zem, Marina Foïs, Dali Bensallah, Sofiane Zermani et Amira Casar.

Saint-Etienne, une ville cinématographique

Si une partie du film est tournée à Saint-Etienne, dans le quartier de Montreynaud, c'est parce que la série est tirée de romans écrits par le stéphanois Sabri Louatah , qui a ancré son récit dans ce quartier. Mais c'est également l'occasion pour le monde du cinéma de découvrir une ville très cinématographique. "Je pense qu'elle a une mélancolie, un paysage qui ne ressemble ni à une grande ville française ni à une périphérie qui est végétal, détaille la réalisatrice Rebecca Rebecca Zlotowski. Il y a beaucoup de collines et il y a une espèce de mélancolie flottante qui la rend et complètement passéiste, abandonnée et en même temps comme une jeune fille complexée qui ne croit pas suffisamment en elle, qui se déprécie et qui devrait prendre un peu confiance en elle".  

Marco Cherqui, l'un des producteurs de la série, a été conquis par Saint-Etienne en tant que décor de cinéma. Et il promet de revenir : "Saint-Etienne, c'est une ville à laquelle on ne pense pas. Quand je suis venu à Saint-Etienne pour le tournage, c'était la première fois. J'espère que notre série va donner le goût à d'autres de venir. Mais évidemment il y a une grande intensité. Il y a énormément d'endroits différents. en tout cas moi, je reviendrai tourner à Saint-Etienne. C'est sur". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu