Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les Toulousains découvrent le Caravage retrouvé dans un grenier avant sa vente aux enchères

-
Par , France Bleu Occitanie

La salle des ventes Saint Aubin à Toulouse ouvre ses portes au public cette semaine pour admirer le tableau attribué au Caravage qui a été retrouvé dans un grenier il y a 5 ans et qui sera mis aux enchères le 27 juin prochain, à la Halle aux grains.

C'est une toile très grande de plus d'1 m 70 de large sur 1 m 40 de haut.
C'est une toile très grande de plus d'1 m 70 de large sur 1 m 40 de haut. © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

A l'ouverture des portes, à 14h, la queue s'allonge sur le trottoir, devant la salle des ventes Saint-Aubin à Toulouse, là où le commissaire priseur Marc Labarbe expose le tableau attribué au Caravage qu'il a déniché il y a 5 ans. Une histoire incroyable ! 

Un jour de 2014, un habitant de la région toulousaine monte au grenier de sa demeure familiale à cause d'une fuite d'eau et découvre un tableau qu'il n'avait jamais vu. Un tableau sali mais bien conservé. Il appelle le commissaire priseur Marc Labarbe, qui ne réalise pas tout de suite qu'il a sous les yeux une oeuvre du célèbre peintre du XVIIème siècle. "On ne pense pas que ça puisse arriver" raconte-t-il. Dans un premier temps, il dit à son client que c'est un tableau "école du Caravage", et se tourne vers le spécialiste français du Caravage Eric Turquin. 

L'attribution de l'oeuvre au Caravage a pris du temps

C'est lui qui identifie le tableau, d'une part en se basant sur des lettres qui décrivent ce Caravage perdu depuis des années, et d'autre part à l'aide d'analyses techniques, d'analyses infrarouges et d'analyses de pigments. 

Les pigments sont ceux qu'il utilisait quand il était à Naples en 1606-1607, les coups de brosses sont les siens - Eric Turquin

Il reste encore aujourd'hui quelques experts qui ont des doutes sur le fait que ce tableau représentant une scène de la bible, Judith qui vient de trancher la gorge d'Holopherne, soit réellement une oeuvre du Caravage. Mais l'un des plus grands spécialistes du maître l'américain Keith Christiansen s'est rangé lui aussi du côté d'Eric Turquin. 

Chaque détail est impressionnant.  - Radio France
Chaque détail est impressionnant. © Radio France - Vanessa Marguet

Après 5 ans d'analyses et de batailles d'experts, ce tableau est prêt à être mis en vente. Le commissaire priseur Marc Labarbe a réservé la grande salle de la halle aux grains à Toulouse pour cette vente le 27 juin prochain. Il s'attend à un événement qui va attirer du monde. Il a déjà été contacté par "des acheteurs potentiels des 5 continents". Ces acheteurs sont surtout des privés, qui veulent pour certains créer leur propre musée. Mais difficile à dire à l'avance qui repartira avec cette toile d'une grande force, mise à prix 30 millions d'euros, mais qui en vaudrait plutôt entre 120 et 150 millions selon les spécialistes.

Il y avait la queue devant la salle des ventes le premier jour.  - Radio France
Il y avait la queue devant la salle des ventes le premier jour. © Radio France - Vanessa Marguet

Des Toulousains émus

En attendant sa vente, Marc Labarbe tenait à le montrer aux Toulousains et aux gens de la région. Il est exposé dans sa salle des ventes du quartier Saint aubin depuis ce lundi et jusqu'à dimanche tous les après-midis entre 14h et 18h. L'entrée est libre et les curieux sont nombreux. Marthe par exemple était l'une des premières à découvrir l'oeuvre ce lundi. Cette habitante de Muret, au sud de Toulouse, était ébahie. 

Mais il est immense ! Il est sublime ! Et cette histoire, mais quelle histoire !

La réaction émue de Marthe, de Muret

Cette femme apprécie l'expression des visages. Benjamin, un Toulousain lui trouve que "la beauté saute aux yeux, qu'elle éblouit". Une autre femme Magalie, venue du Gers, apprécie le drapé du rideau rouge. L'homme qui se tient à côté d'elle, un toulousain se dit ému par "les rides de la servante qui se tient aux côtés de Judith", mais aussi par les lumières et les contrastes qui sont la marque de fabrique du Caravage. 

Eric Turquin l'explique très bien. Le Caravage est "un artiste bouleversant car c'est lui qui invente la lumière artificielle. Il invente la nuit américaine avant le cinéma." 

Pourquoi le Caravage a marqué l'histoire de l'art - Eric Turquin