Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les Transfrontalières à Givet, l'un des rares festivals maintenu en Champagne-Ardenne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Ce samedi 29 août, Givet accueillera huit groupes pour la deuxième édition du festival Les Transfrontalières, avec une jauge réduite à 800 spectateurs. C'est l'un des rares festivals maintenus en Champagne-Ardenne depuis le mois de mars dernier.

Barcella sera à l'affiche des Transfrontalières
Barcella sera à l'affiche des Transfrontalières © Maxppp - Jean-Marie Lamboley - MAXPPP/PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Les organisateurs du festival "Les Transfrontalières" ont obtenu le feu vert pour maintenir la deuxième édition depuis le 2 juillet, mais ils ne s'avouent soulagés que depuis début août. "On savait qu'à tout moment, en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, on pouvait nous demander d'annuler", glisse Nordine Ziane, le vice-président de l'association organisatrice "les Frontaliers sans frontières". 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce samedi 29 août, au domaine de Mon Bijou, huit groupes français et belges se succéderont sur les deux scènes de 14 heures à 3 heures du matin, parmi lesquels Broussaï, Barcella ou encore Marka. Pour beaucoup d'entre eux, cette date sonne l'heure de la reprise après quasiment six mois sans concert

Je suis à la fois très touché de remonter sur scène et en même temps il y a un petit nœud. Je ne suis pas persuadé que l'on refera demain des festivals à 5.000 ou 6.000 personnes avec la même fluidité que les années précédentes - Barcella, chanteur

Pour le Rémois Barcella, Les Transfrontalières s'inscrit dans une tournée d'au moins huit dates, essentiellement des petites jauges à 300 ou 350 spectateurs

Jauge réduite, masques conseillés 

Le protocole sanitaire validé par les autorités prévoit de limiter la jauge à 800 spectateurs, au lieu de 1.500. Les préventes dépassent déjà les 500 places écoulées lors de la première édition l'an passé. 

On a eu cet appel d'air de personnes qui ont envie de s'extérioriser, d'écouter de la musique. Le live, ça manque. Donc le Covid nous a aidé à remplir plus vite que d'habitude - Nordine Ziane, vice-président de l'association "les Frontaliers sans frontière"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le port du masque ne sera obligatoire que dans les files d'attente et simplement recommandé devant les scènes. Une doctrine validée avant les dernières consignes édictées par le gouvernement, qui prévoient exactement l'inverse : la fin des limitations de jauges en zone verte et l'obligation de porter un masque lors des spectacles. "C'est toute la difficulté de gérer ces événements musicaux au jour le jour. L'Etat se positionne sur des dispositions particulières et ça change une semaine après. Il faut s'adapter à chaque fois", relève Nordine Ziane, vice-président de l'association organisatrice. 

À l'entrée du site, les organisateurs ont également prévu de prendre la température de tous les festivaliers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess