Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les visites guidées théâtralisées avec la compagnie Gérard Gérard reprennent à Nîmes cet été

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les visites guidées théâtralisées reprennent à Nîmes le 20 juillet avec "Redrum", une enquête loufoque donnée par la compagnie Gérard Gérard basée à Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales. Une pochade potache baignée de l'atmosphère des années 70 jouée dans le quartier des Carmes.

 La compagnie Gérard Gérard occupera notamment la porte Auguste, scène de crime idéale.
La compagnie Gérard Gérard occupera notamment la porte Auguste, scène de crime idéale. © Radio France - Ludovic Labastrou

Parmi les incontournables de l’été à Nîmes, les visites guidées théâtralisées. Elles démarrent le 20 juillet. Cinq représentations (à 18h au départ de la porte Auguste) jusqu'au 17 août. Vous avez rendez-vous avec "Redrum", une enquête-théâtrale loufoque, donnée par la compagnie Gérard Gérard. L'occasion de redécouvrir le quartier des Carmes en compagnie de visiteurs pour le moins curieux

"Ils sont totalement barrés !"

Et c'est un des comédiens qui s'exprime, pour ne pas avoir d'ennui, il préfère "garder l’anonymat". Ils, ce sont les artistes de la compagnie Gérard Gérard (basée à Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales), fondée il y a 14 ans et dont la direction artistique depuis 2020 a été confiée Alexandre Moisescot, cofondateur et artiste du collectif depuis ses débuts. 

Pour cet été à Nîmes, ils ont imaginé "Redrum", un mort et une enquête confiée à des policiers (entre caractériels confirmés et débutants aux ordres). Mais dans la grande tradition du théâtre de rue, le spectateur est partie prenante et pourrait aider à trouver l'assassin.

Une enquête loufoque et déambulatoire quartier des Carmes à Nîmes.

"Loufoque, jubilatoire et déambulatoire"

L'avis de Françoua Garrigues, le comédien démasqué qui sera de cette aventure théâtrale nîmoise. "C'est la première fois que je joue avec eux en plein air, c'est excitant, mais il y a des contraintes" (porter le texte haut et fort, Ndlr). Françoua Garrigues interprète le rôle d'un "flic qui en a, doux aux supérieurs hiérarchiques et dur aux subordonnés". Nulle intention maligne mais une "pochade potache baignée de l'atmosphère des années 70". Et surtout, explique Cécile Guérin, autre comédienne de la compagnie, "le plaisir enfin de retrouver le public".

"La compagnie Gérard Gérard, ils sont complètement barrés".

Une vingtaine d'années que Nîmes a mis en place ces visites théâtralisées

"Redrum" se jouera cinq fois cet été. Piqûre de rappel le 16 octobre pour deux représentations. Les Gérard Gérard vous entraînent dans une enquête qui n'oubliera pas d'être aussi poétique dans la magie de certains lieux du quartier des Carmes (église Saint-Baudile, porte Auguste, magasin la Cité), des lieux publics et privés qui ouvriront leurs portes. 

L'idée, dit Stéphanie Siméon, adjointe à la direction culturelle de Nîmes, "_c'est aussi d'attirer les Nîmois (majoritaires mais les touristes ne sont pas exclus) à la redécouverte de quartiers qu'ils ne connaissent pas forcémen_t". Et "historiquement ou sociologiquement, Nîmes est riche en la matière".

Alexandre Moisescot, (premier plan) directeur artistique de la compagnie Gérard Gérard.
Alexandre Moisescot, (premier plan) directeur artistique de la compagnie Gérard Gérard. © Radio France - Ludovic Labastrou

Tous les mardis du 20 juillet au 17 août à 18h. Renseignement et réservations (places limitées) : Direction des affaires culturelles – ville de Nîmes 04 66 76 70 61 – www.nimes.fr. Plein tarif 10 euros, réduit 5 euros

Choix de la station

À venir dansDanssecondess