Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Limoges : la fête foraine n'a pas fait recette cette année

dimanche 7 janvier 2018 à 19:54 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

Depuis le 16 décembre dernier, sur le parking du Champ-de-Juillet à Limoges, trône la traditionnelle fête foraine. Plus de 70 manèges et stands étaient présents. Une mauvaise année pour eux, à cause des aléas climatiques. Au programme, de la pluie, du froid, du vent, et forcément moins de monde.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - N.T

Limoges, France

Des manèges (pas forcément) enchantés. Voire même pas du tout. Rien ne les aura épargné. En cause, la pluie, le froid, et la tempête. Des aléas climatiques qui ont plombé les finances des forains. 

A travers les vitres des pinces-peluches, Laurent, un Limougeaud venu en famille, aide son fils à bien diriger la pince. C'est leur première virée à la fête foraine pour cette année.  "C'est vrai que le mauvais temps est là depuis plus d'une semaine, donc c'est contraignant", explique ce père de famille. "Mon fils a été malade en plus, donc c'est vrai que c'est compliqué", ajoute-t-il.

Depuis qu'il pleut, c'est la catastrophe !

Derrière son stand de tir à la carabine, John discute, s'amuse, patiente, en attendant les clients. Parfois en vain. "Depuis qu'il pleut, c'est la catastrophe !", clame ce forain. "On a fait moins de la moitié de ce qu'on aurait dû faire. Quand il pleut, les gens préfèrent rester chez eux", affirme-t-il.

La logique est implacable, les mots sont forts. Et pour William, l'un des représentants forains, l'avis de tempête du 1er janvier n'a rien arrangé : "On n'a loupé trop de jours, c'est pour ça que cette année, ça a été moins bon"

Photo d'illustration - Radio France
Photo d'illustration © Radio France - N.T

30 à 40 % de perte en moyenne chez l'ensemble des forains. Parfois -70% par rapport à l'an passé, et ce n'est pas le pire selon Jefferson Bouillon, l'autre représentant des forains.  "Pour un gros manège, cette fête a été une catstrophe, à cause des conditions météo et puis il a eu une panne. Il ne peut rien faire ! Pour lui, la baisse devrait se chiffrer autour de 80%", conclut ce représentant forain.

L'an prochain, les forains vont soumettre une proposition à la mairie de Limoges : allonger la durée de la fête foraine et commencer une semaine plus tôt.