Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Limoges : le carnaval est annulé ce week-end à cause du vent

vendredi 3 mars 2017 à 15:32 Par Solène de Larquier, France Bleu Limousin

A cause des rafales de vent annoncées entre 60 et 80 kilomètres par heure, la mairie a été contrainte d'annuler le Carnaval de Limoges pour des raison de sécurité. Les groupes avec les danseuses brésiliennes n'étaient pas sûrs de pouvoir assurer le show non plus.

Deux chars qui défileront dimanche 5 mars pour le carnaval.
Deux chars qui défileront dimanche 5 mars pour le carnaval. © Radio France - Solène de Larquier

Limoges, France

A J-2 des festivités, la mairie de Limoges annonce l'annulation du Carnaval. C'est une décision tardive "et prise à contre-cœur" annonce Sarah Gentil, élue en charge du commerce. "Nous avons des règles strictes concernant la sécurité. Si du vent à plus de 60 km par heure est annoncé, nous devons annuler le Carnaval. Ce n'est pas propre au Carnaval, nous aurions fait la même chose pour les feux d'artifice par exemple" explique l'élue. Les chars font plus de cinq mètres de haut et sont composés de beaucoup d'éléments. Les faire tenir face au vent serait compliqué.

"A cause des vents à plus de 60km/heure nous devons annuler, non sans peine, le carnaval. Nous ne pouvons pas mettre en danger la sécurité de public ni des groupes." - Sarah Gentil, élue en charge du commerce à Limoges

Deux groupes avaient déjà fait part de leur impossibilité de se produire s'il pleuvait. "Cette année le thème était le Brésil et nous avions donc plusieurs groupes de danseuses. Leur costume à plumes peut peser plus de 20 kilos et il n'est pas possible pour elles de tenir avec du vent violent" poursuit Sarah Gentil.

La mairie réfléchit à repousser le carnaval plutôt que de l'annuler

Les élus verront en début de semaine prochaine s'il est possible de repousser le carnaval plutôt que de l'annuler purement et simplement. La manifestation peut attirer des milliers de personnes et l'organisation mais aussi la préparation des chars ont demandé des mois de travail. Un report serait donc souhaitable mais compliqué à organiser. Sarah Gentil explique que la plus grosse difficulté est de faire venir les groupes à une autre date.

"Le carnaval, c'est des mois de travail et beaucoup de frais engagés, pour nous comme pour les groupes. Nous aimerions pouvoir le réorganiser dans les week-ends à venir y travaillons. Mais il est difficile de trouver une date pour les groupes, ils sont souvent engagés ailleurs." - Sarah Gentil, élue en charge du commerce à Limoges

Pour réserver les groupes les plus lointains, la mairie s'y était prise près de neuf mois en amont. Trouver une date concordante pour tout le monde s’avérera ardu.