Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Limoges : un concert classique au milieu des barres d'immeubles du quartier Beaubreuil

-
Par , France Bleu Limousin

Dans le quartier de Beaubreuil, au nord de Limoges, des airs classiques ont résonné entre les barres d'immeubles. Un camion-scène s'est garé le temps d'une après-midi pour faire découvrir un style de musique peu connu.

Un camion-scène s'est garé dans le quartier Beaubreuil pour faire un concert de musique classique
Un camion-scène s'est garé dans le quartier Beaubreuil pour faire un concert de musique classique © Radio France - Inès Lombarteix

Limoges, France

Un camion-scène s'est garé à la mi-journée en plein quartier Beaubreuil, vers Limoges. Dedans, un piano à queue et des percussions. Ce projet s'appelle Unopia, il a été lancé par le pianiste Guilhem Fabre pour rendre accessible la musique classique, souvent vue comme élitiste. Le concert a été organisé en partenariat avec le festival 1001 Notes qui débute samedi 20 juillet. 

Une vingtaine d'habitants du quartier, petits et grands, sont venus pour ce concert inhabituel. Guilhem Fabre au piano était accompagné par David Bruley aux percussions. Les deux musiciens ont joué des classiques de Chopin à Bach, animés par des explications sur les instruments et les compositeurs. 

Guilhem Fabre au piano a lancé le projet uNopia pour rendre accessible la musique classique - Radio France
Guilhem Fabre au piano a lancé le projet uNopia pour rendre accessible la musique classique © Radio France - Inès Lombarteix

Le spectacle était inédit. Pour Tahar qui habite à Beaubreuil, c'est une belle initiative : _"_Ça change de la musique qu'on écoute ici, on écoute plutôt du rap. Ça diversifie, c'est bien pour les enfants. Ils découvrent de nouvelles musiques, de nouvelles sonorités. Moi j'ai bien apprécié."

Notre but, c'est de faire avoir un coup de foudre aux gens pour cette musique."

Avec son camion-scène, Guilhem veut partager la musique classique avec le plus grand nombre, même face à un public pas toujours attentif : _"_À _la fois c'est difficile parce qu'on a pas du tout l’habitude d'avoir un public assez bruyant, dissipé, qui pose des questions en plein milieu. Mais à la fois, c'est très sympa parce qu'_il y a un vrai échange, une vraie curiosité. C'est réjouissant. Notre but, c'est de faire avoir un coup de foudre aux gens pour cette musique. Même si c'est une personne sur cinquante, c'est déjà bien."

Si le coup de foudre n'a peut-être pas eu lieu cette fois, Guilhem va poursuivre sa route avec son camion-scène. Il sera au zoo du Reynou le 27 juillet pour un nouveau concert dans le cadre du festival 1001 Notes.