Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Limousin : promenons-nous dans les bois, les premières girolles sont là

lundi 4 juin 2018 à 18:28 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Les amateurs de champignons le savent : la météo de ce début de mois de juin est propice pour la poussée des champignons. Les premières girolles ont fait leur apparition dans les bois du Limousin.

François a ramassé quatre kilos de girolle en Corrèze ce week-end
François a ramassé quatre kilos de girolle en Corrèze ce week-end - DR

Brive-la-Gaillarde, France

On a pu en trouver quelques-unes sur les marchés, ce dernier week-end dernier. Certain(e)s en ont trouvé dans les bois, car les premières girolles sont de sorties en Limousin grâce à une météo favorable (température assez chaude et pluie en quantité).

"Quatre kilos dans mon panier"

En Corrèze, par exemple, les premières pousses de l'année sont bien présentes. "Ce week-end, je suis allé dans mon coin préféré", raconte François, passionné de champignons, "et je savais qu'avec ces chaleurs et ces pluies, tout allait bien pour que les girolles commencent à bien sortir." Sourire aux lèvres, "ça n'a pas loupé" continue cet habitant de La Rivière de Mansac qui ne dit pas bien sûr où il a trouvé ces premières girolles. "J'ai cavalé un tout petit peu, mais pas tant que ça. _Une petite touffe par ci, une petite touffe par là_. Au bout de deux heures et demi, trois heures, j'en avais quatre kilos dans mon panier."

Conditions parfaites pour la girolle

Encore sous le coup d'une certaine émotion, celui qui est aussi sculpteur de champignons, précise qu'elles "étaient de taille moyenne mais bien bien charnues." Et sous la dent ? "Craquantes, vraiment excellentes" savoure encore cet ancien cuisinier, pour qui la saison est bien lancée. Et ça n'est que le début d'un mois de juin qui s'annonce prometteur. "Les températures qui tournent _de quinze à vingt degrés, de nuit  comme de jour, c'est parfait pour la girolle_. Surtout avec beaucoup d'eau chaude liée aux orages" prédit Jean-Claude Monteil, expéditeur de champignons à Brive.