Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Loto du Patrimoine : le moulin de Juffet à Montbazin dans dans la liste

-
Par , France Bleu Hérault

La liste des 121 monuments sélectionnés pour le Loto du patrimoine est tombée : y figure le moulin de Juffet, à Montbazin (Hérault). Ce site s'ajoute à celui du fort de Brescou, dévoilé en mars parmi les 18 sites emblématiques de l'édition 2019.

La Française des Jeux lancera en septembre deux tickets à gratter pour le Loto du patrimoine, un à 15 euros, l'autre à trois euros.
La Française des Jeux lancera en septembre deux tickets à gratter pour le Loto du patrimoine, un à 15 euros, l'autre à trois euros. © Maxppp -

Montbazin, France

Stéphane Bern a choisi deux fois moins de monuments que l'an passé, mais dans l'Hérault c'est le moulin de Juffet, à Montbazin, l'heureux élu... parmi 1.300 candidats au total. L'an passé, 232 monuments s'étaient partagés 22 millions d'euros. 

Le tirage spécial de ce loto aura lieu le 14 juillet. La Française des Jeux lancera également deux jeux à gratter en septembre, un à 15 euros et un autre, plus abordable, à trois euros. Le nombre moins important de monuments devrait permettre de mieux financer les projets si le loto rapporte autant qu'en 2018. 

Les 18 sites emblématiques de cette nouvelle édition étaient déjà connus depuis le mois de mars. Parmi eux, le fort de Brescou, à Agde. 

Le moulin de Juffet, à Montbazin, est relativement en bon état. Des travaux permettront de réhabiliter le bâti et surtout, à terme, de réparer le mécanisme du moulin et la charpente. L'association qui s'en occupe cherche environ 200.000 euros.