Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Loto du patrimoine : les nouveaux sites retenus en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La Fondation du patrimoine a dévoilé ce mardi les monuments retenus pour le loto du patrimoine 2019. En plus des 18 sites emblématiques connus depuis le mois de mars, 103 autres ont été choisis, dont quatre en Auvergne.

L'église Saint-Hilaire et Saint-Roch à Beaumont en Haute-Loire
L'église Saint-Hilaire et Saint-Roch à Beaumont en Haute-Loire - © Fondation Patrimoine

Auvergne, France

Les sommes récoltées lors du loto du patrimoine version 2019 contribueront à la rénovation de 121 monuments. La Fondation du patrimoine a dévoilé, ce mardi, les 103 sites concernés, en plus des 18 emblématiques dévoilés depuis mars. 

Quatre sites sélectionnés en Auvergne

  • Maison Buc à Laroquebrou (Cantal)
  • Église Saint-Hilaire et Saint-Roch à Beaumont (Haute-Loire)
  • Collège des Jésuites à Billom (Puy-de-Dôme)
  • Tuilerie de Lenax (Allier)

Le collège des Jésuites à Billom fait partie des quatre sites retenus en Auvergne. Les Jésuites s'y sont installés en 1555. Le bâtiment de 7000 m2 est situé dans le centre-bourg, à proximité du quartier médiéval. Il est à l'abandon depuis 25 ans. L'aile sud a été ravagée par un incendie en octobre 1998, qui a presque entièrement détruit la charpente et la couverture. 

La Tuilerie de Lenax (Allier) a commencé à fonctionner en 1876 grâce à une carrière d'argile et de sable du Bourbonnais. Elle a fabriqué des tuiles de toutes formes, ainsi que des rondes pour les puits. Le site a cessé son activité en 1976. Aujourd'hui, l'objectif est de le transformer en écomusée pour perpétuer le savoir-faire des tuiliers.

La Maison Buc se trouve au cœur du bourg de Laroquebrou (Cantal). Elle tient son nom de l'ancien propriétaire. C'est un édifice médiéval des XIIIe et XIVe siècle acquis par la commune qui souhaite le restaurer pour l'ouvrir à des activités artistiques et artisanales, tout en proposant de l'hébergement de tourisme. 

L'église Saint-Hilaire et Saint-Roch à Beaumont (Haute-Loire) remonte au XIIe siècle. Elle possède du mobilier classé aux monuments historiques, notamment un Christ en bois polychrome et un tabernacle à exposition. Dans le cadre de sa restauration, l'église, toujours ouverte au culte, pourrait accueillir des concerts ou du chant choral.

Le Viaduc des Fades (Puy-de-Dôme) avait été le seul site de la grande région retenu parmi les 18 projets emblématiques. Après des années de lutte pour sauver ce patrimoine industriel, le Viaduc des Fades, vieux de 110 ans, peut désormais bénéficier des fonds du Loto du patrimoine. "Ce site a un énorme potentiel", selon Laurent Chevalet, le président de l'association Sioule et Patrimoine.

Une chance au grattage le jour de la fête nationale

La Fondation du patrimoine a fait face à 1.300 sites candidats. Le tri a été plus difficile que l'an passé : 232 dossiers de candidatures avaient alors été sélectionnés. Ils s’étaient partagés 22 millions d’euros. En 2019, c'est deux fois moins de monuments qui ont été choisis, ce qui va permettre de mieux financer les projets si le loto du patrimoine et les jeux de grattage rapportent autant qu'en 2018.

Parmi les critères de choix pour financer la restauration d'un monument par le biais du loto du patrimoine, il y a l’urgence, la situation de péril du site, la maturité du projet ou encore son impact économique sur le territoire. Il y a en général un site par département, avec toutes les typologies représentées (patrimoine historique, industriel, ou religieux). Ce tirage spécial du loto aura lieu le 14 juillet. La Française des jeux lancera par ailleurs en septembre deux jeux à gratter, un à 15 euros et un autre au prix plus abordable de 3 euros.