Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Loto du Patrimoine : que vont toucher les cinq sites de Drôme Ardèche ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les jeux de grattage ont déjà rapporté 19,6 millions d'euros à la Fondation du Patrimoine. L'argent va être redistribué au 261 sites retenus par la Mission Bern, selon des règles qui viennent tout juste d'être fixées par la Fondation.

La maison des Chevaliers à Viviers en Ardèche a été sélectionnée pour ce "loto du patrimoine".
La maison des Chevaliers à Viviers en Ardèche a été sélectionnée pour ce "loto du patrimoine". © Radio France - Mélanie Tournadre

Les projets sélectionnés par la Mission Bern vont pouvoir bénéficier dans les mois à venir des fonds récoltés par la vente des jeux Mission Patrimoine. Les tickets de grattage ont permis à la Fondation du patrimoine d'obtenir 19,6 millions d'euros pour le moment, auxquels s'ajoute une enveloppe de 14 millions d'euros débloquée par le ministère de la Culture.

La Fondation du patrimoine prend contact par courrier depuis la fin de la semaine dernière les différents porteurs de projet, pour leur expliquer les règles de répartition de l'enveloppe totale... et donc ce qu'ils vont pouvoir obtenir. L'argent sera versé sur les factures des travaux réalisés, selon des critères précis. 

Un pourcentage variable selon les sites, s'ils sont classés ou non

Les édifices inscrits au titre des monuments historiques percevront 20% de leur besoin de financement. Un seul projet est concerné dans nos départements : la chapelle des Cordeliers à Crest. Ceux classés monuments historiques, ce qui est le cas pour la maison des Chevaliers à Viviers et la ferme de Clastres à Sainte-Eulalie percevront quant à eux 10% de ce qui leur manque pour réaliser leurs travaux.

En revanche, la Maison de Marcel du Hameau de Veyrines à Saint-Symphorien-de-Mahun et le site troglodyte de Châteauneuf-sur-Isère percevront un montant à hauteur de 40% de leur besoin de financement. Pourquoi plus ? Parce que ceux-là ne sont pas protégés au titre des monuments historiques, et ne bénéficieront donc pas d'aide de la part du ministère de la Culture. Cela permet ainsi de compenser.

Un bonus pour tous les projets

Tous les sites, sans exception, bénéficieront en plus d'un bonus : leur cagnotte récoltée suite aux appels au don lancés notamment sur Internet sera doublée. Autrement dit, pour un euro collecté, la Fondation du patrimoine apporte un euro supplémentaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu