Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loto du patrimoine : un jardin côte-d'orien tape dans l’œil de Stéphane Bern

-
Par , France Bleu Bourgogne

Alors que le dépôt des candidatures pour la deuxième édition du loto du patrimoine se termine ce jeudi soir, Stéphane Bern s'est laissé aller à quelques confidences: un projet côte-d'orien lui a tapé dans l'oeil, et il ne s'agit ni d'un château, ni d'une église, mais d'un jardin.

Stéphane Bern
Stéphane Bern © Radio France - Alexandre Marchi

La deuxième édition du loto du patrimoine se précise : les candidats ont jusqu'à ce jeudi soir minuit pour déposer leurs candidatures et la Française des Jeux a annoncé que le tirage cette année aurait lieu le 14 juillet, et que deux jeux de grattage allaient être lancés. 

Ce jardin, c'est mon coup de coeur 

Quels seront les sites côte-d'oriens qui, comme la Grande Forge de Buffon, l'église de Lacanche ou encore le château de Bussy-Rabutin l'an dernier, pourront bénéficier d'un soutien financier pour préserver et réhabiliter le patrimoine départemental ? Pour l'instant le mystère reste entier. On sait seulement que plus de 25 dossiers côte-d'oriens ont été déposés sur le site internet de la Mission Bern, et que l'un des projets a tapé dans l’œil du célèbre animateur. 

"Il y a des monuments du patrimoine que j'aime beaucoup en Côte-d'Or, nous confie Stéphane Bern, notamment la Forge de Buffon. Mais cette année, y'a un jardin en Côte-d'Or qui retient toute mon attention et qu'il faut absolument sauver. C'est mon coup de cœur mais je ne peux pas vous en dire plus avant que le comité de sélection ne se soit réuni."

Le jardin du château de Jours-en-Vaux - Aucun(e)
Le jardin du château de Jours-en-Vaux - Christine et Pierre Corvisier

Il va donc falloir attendre le mois de mai pour savoir si ce mystérieux jardin fait partie des projets sélectionnés. En attendant, nous avons remonté la piste de deux jardins côte-d'oriens pour lesquels un dossier a été déposé. 

Le jardin de Jours-en-Vaux et son théâtre de verdure 

Il y'a d'abord le jardin du château de Jours-en-Vaux, entre la Rochepot et Arnay-le-Duc, encore peu connu du grand public. Ce parc de près d'un hectare possède non seulement des carrés de buis de 1750, mais surtout un théâtre de verdure en charmilles qui date du 18e siècle et qui est donc le dernier de France de cette époque. Christine Corvisier, la propriétaire du jardin, explique qu'elle aimerait redonner un peu de vie au lieu : "ce serait intéressant plus tard de faire un peu comme au XVIIIe siècle et d'organiser _quelques petits spectacles_, des pièces de musique ou des pièces de théâtre." 

Le théâtre de verdure du jardin de Jours-en-Vaux - Aucun(e)
Le théâtre de verdure du jardin de Jours-en-Vaux - Christine et Pierre Corvisier

Le parc Buffon à Montbard 

Un autre dossier a été déposé pour un jardin côte-d'orien : le parc Buffon à Montbard. Ce parc de 5 hectares a été aménagé par Buffon, lui aussi au XVIIIe siècle, et il est classé monument historique. Laurence Porte, la maire de Montbard explique qu'elle est ravie qu'on considère les parcs et les jardins comme du patrimoine, "parce que dans ces jardins on crée du lien." 

Vue aérienne du parc Buffon - Aucun(e)
Vue aérienne du parc Buffon - Mairie de Montbard

Celui de Buffon aurait besoin d'un gros coup de pouce notamment parce que 80% des arbres qui y sont plantés sont aujourd'hui malade. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu