Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Love on the rocks : 5 choses à savoir avant de vous lancer dans la chasse aux galets

-
Par , France Bleu, France Bleu Sud Lorraine

Le but de Love on the Rocks ? Décorer des galets, les cacher dans la nature pour qu'ils soient ensuite retrouvés puis partagés sur les réseaux sociaux. Céline, administratrice du groupe Facebook Love on the Rocks Lorraine, donne quelques conseils avant de se lancer.

La collection de galets de Céline et ses enfants
La collection de galets de Céline et ses enfants © Radio France - Emeline Vin

Lorraine, France

Le commencement : vous n'avez pas besoin de beaucoup de matériel 

"De la peinture, acrylique de préférence, énumère Céline, des crayons de papier pour esquisser le dessin, un marqueur à CD pour les contours et du vernis-colle, pour que le dessin ne parte pas.

Le matériel utilisé pour préparer les rocks - Radio France
Le matériel utilisé pour préparer les rocks © Radio France - Emeline Vin

Evidemment, vous aurez aussi besoin de galets, bien plats et pas trop poreux. Petite astuce : avant de commencer le croquis, recouvrez une face du galet de peinture blanche pour que la pierre n'absorbe pas les couleurs. 

Attention cependant : "on n'utilise rien qui pourrait devenir un déchet, comme les yeux autocollants, le fil de fer ou les petits bouts de papier", rappelle Céline. 

N'oubliez pas, après votre réalisation, d'inscrire au dos du galet le nom du groupe Facebook (voir plus bas). 

  • C'est mieux d'avoir un compte Facebook

Une bonne partie du jeu se passe sur le réseau social, via le groupe Facebook Love on the Rocks Lorraine. Il en existe un pour chaque région française. Certains postent la photo de leur création avant de la cacher, d'autres de ceux qu'ils ont trouvés... Mais surtout, il faut penser au cliché au moment de la cachette. Les explications de Céline : 

  • Le but : donner de la bonne humeur 

Céline est tombée amoureuse du concept de Love on the Rocks. "Ce sont des petites choses jolies et gratuites, qui donnent du bonheur aux gens. Et en plus, ça nous fait découvrir la nature !" Anaëlle, peu fan des balades, se met désormais à marcher jusqu'à 6 kilomètres par jour. 

Céline explique le principe de Love on the Rocks

  • Ce n'est pas grave de ne pas être bon dessinateur 

Céline promet : "On n'est pas regardants ! Tous les galets sont très jolis." L'important, c'est de s'amuser à les dessiner, les cacher et les trouver. 

Et si vous avez besoin d'inspiration, vous pouvez toujours prendre exemple sur les créations du groupe... 

  • Vous pouvez garder les galets que vous trouvez, ou les cacher ailleurs 

Céline aime beaucoup avoir des nouvelles des galets qu'elle a cachés avec sa fille Anaëlle : "Ma fille avait caché un galet à Fraispertuis. Une dame l'a trouvé, s'est inscrite sur le groupe et a écrit qu'elle allait le garder, car il lui porterait bonheur ! Anaëlle était toute heureuse." 

D'autres cailloux sont parfois emportés dans toute la France voire au-delà des frontières pour être cachés ailleurs. "Le but, c'est aussi de faire voyager nos rocks !" En bref : à vous de voir ! 

Notre reportage avec Céline et Anaëlle

Choix de la station

France Bleu