Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2016

Madeleine de toros : Ponce, Manzanares, Dufau et un très grand toro de Cuvillo

jeudi 21 juillet 2016 à 21:57 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Manzanares, Ponce et Dufau, instant torero ! Pleine journée taurine de feria ce jeudi aux arènes du Plumaçon.

J.M Manzanares sort en triomphe à l’issue de cette 2ème corrida de la Madeleine
J.M Manzanares sort en triomphe à l’issue de cette 2ème corrida de la Madeleine © Radio France - Henri Stassinet

40000 Mont-de-Marsan, France

Le matin novillada sans picador, bétail de plusieurs élevages de Gascogne. En exergue les deux remarquables novillos de "Casanueva" de la familial Bats et celui de Paul et Jérôme Bonnet du Lartet ainsi que l'oeuvre du jeune aspirant biterrois Carlos Olsina.

Le soir, 2e corrida de Feria. Toros de Nuñez del Cuvillo pour Enrique Ponce, Jose Maria Manzanares et le Landais Thomas Dufau qui relève de blessure. Un oreille pour Ponce, une pour Dufau, deux trophées pour Manzanares. Corrida très entretenue avec un troisième toro de très grande race dont la dépouille est honorée d’un tour de piste.

Corrida en deux temps en deux tons, les trois derniers Cuvillo plus retors, plus complexes, les trois premiers, parfois faibles mais nobles, racés et le troisième, surtout, dont la dépouille est honorée d’un tour de piste posthume est un grand toro, un Nuñez de "bandera", de gala, qui a révélé son immense classe dans ses charges répétées. Et face à lui, l’impétrant. Thomas Dufau, inclus dans un cartel de luxe aux côtés de deux monstres sacrés, Dufau du Frêche de l'Armagnac qui se transcende. Au-delà, qui se révèle sans doute à lui-même. Le gascon torée juste, délié, doux. Il doit triompher. Il a deux oreilles dans les mains. Il tue mal, un dernière lame enfin et l’oreille pour l’œuvre, pour avoir été pleinement à la hauteur d’un très grand Cuvillo.

Thomas Dufau, matador de toros.

Le Landais Thomas Dufau, malgé ses récentes blessures, a su hausser son niveau de performance - Radio France
Le Landais Thomas Dufau, malgé ses récentes blessures, a su hausser son niveau de performance © Radio France - Henri Stassinet

Et Manzanares qui juste avant cela, indiquant la voie, coupe deux trophées en bâtissant une faena de dentelles, raffinée, langoureuse, créant l’arabesque taurine jusqu’à la quasi perfection. Manzanares qui tue d’un coup de lame énorme. Et Ponce qui tombe sur un premier faiblard de trop s’en va au bout du malandrin quatrième, roublard et avançant à pas comptés, la tête haute et querelleuse.

Mais Ponce est Ponce, justement, un torero pour l’histoire ! Et dans la quiétude sereine de sa tauromachie royale, devant Louis Alphonse de Bourbon, descendant d’Henri IV, venu visiter Madeleine, Enrique Ponce, monarque du "ruedo" va ciseler une offrande généreuse de grande tauromachie.

Enrique Ponce a encore montré l’étendue de son art.  - Radio France
Enrique Ponce a encore montré l’étendue de son art. © Radio France - Henri Stassinet

Au programme ce vendredi

La corrida ce vendredi : 18h toros de Fuente Ymbro  pour Diego Urdiales, Sébastien Castella et Ivàn Fandiño.

Tous les jours "Callejon spécial Feria" de 12h à 12h30 en direct du patio des arènes. Retransmission en direct de la corrida à 18h.