Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Maîche : le concours national du cheval de trait comtois débute ce vendredi

-
Par , France Bleu Besançon

Ce matin sur France Bleu Besançon, Jean-Philippe Bart, président de l'association des juges de chevaux de trait comtois était notre invité à quelques heures du concours national du cheval de trait à Maîche.

Le concours national du cheval de trait comtois a lieu ce vendredi et ce samedi à Maîche.
Le concours national du cheval de trait comtois a lieu ce vendredi et ce samedi à Maîche. © Radio France - Jean-François Fernandez

Maîche, France

" On scrute les chevaux sous toutes ses coutures ", assure Jean-Philippe Bart, éleveur de pouliches à Fertans, à côté d'Amancey et l'un de la vingtaine de juges du concours national du cheval de trait. La compétition qui débute aujourd'hui à Maîche, vise à récompenser les plus beaux chevaux comtois. Les sélectionnés iront jouer la grande finale au prochain salon de l'agriculture, à Paris. Une édition marquée par le centième anniversaire de la race. 

460 chevaux sont engagés pour l'édition 2019 du concours. " Ce sont des animaux qui ont déjà été sélectionnés localement, puis lors d'un concours départementale, régionale  avant d'arriver aujourd'hui à Maîche ", précise Jean-Philippe Bart. Les deux prochains jours,  les jurés vont observer de près les chevaux.  " Notre travail est évidement de les juger sur leur robe, leur taille, leur allure mais aussi la présentation des éleveurs. C'est le coup de cœur qui va faire la différence ", ajoute l'éleveur et juré depuis quinze ans. 

Que le meilleur gagne

Les chevaux présentés durant les deux jours à Maîche viennent de partout en France. Mais pas de chauvinisme pour Jean-Philippe Bart. "On  est d'autant plus fier quand ce sont des chevaux de Haute-Loire ou par exemple du Cantal qui ont fait des centaines de kilomètres pour se rendre à cette compétition et qui arrivent à être sélectionnés ", sourit l’éleveur.

Choix de la station

France Bleu