Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marché de Noël de Montbéliard : ce qui change pour la 34e édition des Lumières de Noël

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard

C'est dans deux mois, et pour l'heure, la mairie de la Cité des Princes est en pleine réflexion. Le marché de Noël est maintenu. Mais dans quelles conditions se tiendra-t-il ? La municipalité étudie plusieurs scénarios pour s'adapter aux contraintes sanitaires.

L'an passé les Lumières de Noël ont attiré près de 500.000 visiteurs
L'an passé les Lumières de Noël ont attiré près de 500.000 visiteurs © Maxppp - Lionel VADAM

C'est encore loin, et en même temps c'est presque demain. Les festivités de Noël doivent débuter le 28 novembre à Montbéliard. À cause de la crise sanitaire, plusieurs changements sont à prévoir pour cette 34ᵉ édition

Les mesures imposées par l'État sont claires : il faut éviter les rassemblements au maximum. Donc, la priorité c'est de revoir toute la restauration qui concentre le plus de monde, notamment sur le square Sponek, où il est souvent difficile de circuler aux heures de forte affluence. 

La municipalité envisage de répartir la restauration sur plusieurs lieux, avec un ou deux stands à chaque fois au maximum. Se pose aussi l'autorisation de manger en position debout. Pour l'heure la question n'est pas tranchée. 

Moins de chalets que les années passées

Concernant les chalets, qui sont environ 150 en temps normal, ils ne seront qu'une centaine cette année, pour désengorger les allées. 

Si la restauration, dans le pire des cas, devait être annulée, "nous maintiendrons l'évènement, prévient la mairie de Montbéliard. C'est important économiquement pour nos artisans, nos commerçants." Celle-ci en appelle au civisme de ses habitants pour, dès maintenant, porter le masque et respecter les gestes barrières afin de justement ne pas en arriver à une annulation pure et simple des Lumières de Noël.

En dernier lieu, c'est la Préfecture du Doubs qui donnera son feu vert pour la tenue ou non des festivités. Verdict, dans le meilleur des cas, à la mi-octobre

Même constat pour le Mois Givré à Belfort

La Mairie de Belfort maintient le Mois Givré du 5 décembre au 3 janvier tant que les conditions sanitaires le permettent. Là aussi, c'est la Préfecture qui décidera si la manifestation peut se tenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess