Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Martin Lejeune, 16 ans, ce nouveau héros calaisien, vice-champion olympique

-
Par , France Bleu Nord

C'est une belle histoire, celle d’un jeune Calaisien de 16 ans. Il vient de décrocher la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de la jeunesse, en Argentine. Sa spécialité, c’est le breakdance.

Martin Lejeune savoure sa médaille d'argent aux JO de la Jeunesse, en Breakdance.
Martin Lejeune savoure sa médaille d'argent aux JO de la Jeunesse, en Breakdance. © Radio France - Matthieu Darriet

Élève d’un lycée de Calais, Martin Lejeune porte désormais, autour du cou, une médaille en argent. Cet adolescent jovial et drôle est monté sur la deuxième marche du podium aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires. Ainsi Martin entre dans l’histoire, car c’était la première fois que le breakdance était discipline olympique. Dans cette compétition, il y avait aussi une autre athlète de la région, originaire de Grande-Synthe.

Martin Lejeune, 16 ans, premier médaillé français en Breakdance
Martin Lejeune, 16 ans, premier médaillé français en Breakdance © Radio France - Matthieu Darriet

Avec son grand sourire, Martin affiche sa fierté : "Je ne sais pas encore ce que ça va changer pour moi. Mais je suis le premier français à ramener une médaille en breakdance !"

J'espère que ça va m'ouvrir des portes pour continuer.

Le breakdance est à la croisée du sport et de la danse. Durant cette compétition, Martin Lejeune a dû enchaîner 18 passages devant le jury, en deux jours. Il faut donc un gros physique. " On s'entraîne presque tous les jours, pendant deux heures. On répète nos mouvements, on répète, on répète... Et le week-end, on part souvent en compétition."

Là, je viens de rater trois semaines d'école, du coup c'est compliqué, mais ça va, je gère.

Le breakdance, et plus généralement le hip-hop, sont aujourd’hui officiellement reconnus et affiliés à la Fédération française de danse. Ce qui leur donne accès à des structures, des éducateurs et des entraîneurs. La prochaine étape pourrait être l’entrée de ces disciplines aux Jeux Olympiques de Paris, en 2024. De quoi offrir de nouvelles perspectives à Martin Lejeune. 

Cette médaille de Martin Lejeune récompense le travail de tout un collectif calaisien qui oeuvre dans le hip-hop depuis plus de 15 ans.
Cette médaille de Martin Lejeune récompense le travail de tout un collectif calaisien qui oeuvre dans le hip-hop depuis plus de 15 ans. © Radio France - Matthieu Darriet

Cette médaille est aussi pour Calais et pour les équipes locales qui se mobilisent depuis plus de 15 ans, autour notamment du collectif KLA district. C’est d’ailleurs pour cela que Martin a été reçu en héros à la mairie, lundi soir. Au niveau sportif, Calais était connue par la boxe avec les Jacob ou par la GRS avec Delphine Ledoux, mais désormais vous ne pourrez plus ignorer que Calais est une terre de hip-hop.  La famille de Martin était émue au larmes, lors de la cérémonie. Et dire que sa mère ne voulait pas que Martin fasse du breakdance !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess