Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Matzneff : le livre de Vanessa Springora fait réagir à sa sortie à Nîmes

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Il n'est déjà plus évident à Nîmes de trouver un exemplaire du livre "Le Consentement", signé Vanessa Springora. L'autrice y raconte sa relation à 14 ans avec l'écrivain Gabriel Matzneff, qui était alors âgé de 50 ans.

Le livre de Vanessa Springora :'Le Consentement'
Le livre de Vanessa Springora :'Le Consentement' © Maxppp - EDITIONS GRASSET HANDOUT

Dans toutes les librairies, y compris à Nîmes depuis ce jeudi, sortie du livre de Vanessa Springora, publié chez Grasset et intitulé "Le Consentement". C'est le livre polémique de ce début d'année. L'autrice parle de sa relation dans les années 80 avec l'écrivain - courtisé par les medias à l'époque - Gabriel Matzneff. Elle raconte sa relation sous emprise, alors qu'elle n'avait encore que 14 ans. L'écrivain revendiquait sa pédophilie, quarante ans après - les faits sont prescrits - on parle de pédocriminalité. 

"On est au pays de la Liberté, il faut que ça le reste" Marion Mazauric - éditions du diable Vauvert

Sur France Info, Caroline De Haas, fondatrice d'Osez le féminisme, rappelle que "la pédocriminalité en France n'est pas un petit sujet. L'association l'Enfant Bleu a fait une enquête et a estimé que 16% de la population française avait subi des maltraitances sexuelles dans l'enfance".

Gabriel Matzneff s'est vu attribuer en octobre dernier une bourse de 8.000€ par le CNL (Commission Nationale du Livre-30 membres). L'éditrice gardoise Marion Mazauric - éditions du diable Vauvert -  en est membre et elle assume ce choix : "On ne lui a pas attribué cette aide pour un écrit qui tomberait sous le coup de la loi , explique-t-elle. Ce n'est pas une cour de Justice le CNL, c'est une cour qui tranche sur la question d'un artiste. Est-il un véritable artiste ou écrivain ? A ce titre, peut-il demander une aide de l'Etat ? Oui et 100 fois oui. De la même manière qu'elle aurait été attribuée à Jean Genet. (..)Quant à Rimbaud et Verlaine, je ne sais pas bien comment aurait été jugé leur affaire..."

Beaucoup de livres pour cette rentrée littéraire de janvier. A la librairie Goyard à Nîmes, on a pris que peu d'exemplaires du livre de Vanessa Springora, (à peine 2) mais ils sont déjà partis. "C'est un livre dans l'air du temps (..) ce sont des choses qui étaient taboues à l'époque. La liberté de parole s'est révélée, fait remarquer Marie-Cécile  Goyard. Les gens sont en attente et soulagés d'avoir cet écho-là.  L'écriture fait la différence sur le sujet, alors que les faits sont absolument inimaginables et à dénoncer. C'est bien, depuis l'affaire Weinstein, maintenant on s'attaque à des personnes qui étaient inattaquables".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu