Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Médine à Vandoeuvre, en banlieue de Nancy : le maire défend l’artiste apprécié dans les quartiers

vendredi 29 juin 2018 à 16:54 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Le concert de Médine, samedi à Vandoeuvre, ne suscite pas vraiment la polémique dans la deuxième ville de Meurhe-et-Moselle. Le maire, Stéphane Hablot, défend le rappeur qui vient pour la troisième fois dans sa cité. Dans le quartier Vand’Est, on attend le chanteur à texte un brin provocateur.

Médine se produit à Vandoeuvre pour un concert à 10 euros.
Médine se produit à Vandoeuvre pour un concert à 10 euros. © Radio France - Thierry Colin

Vandœuvre-lès-Nancy, France

Le rappeur Médine s’affiche dans les rues de Vandoeuvre, en banlieue de Nancy, mais n’alimente pas la polémique. L'extrême droite et certains élus de droite ont dénoncé la programmation du rappeur au Bataclan en citant des paroles de son album intitulé Jihad. Une polémique qui n’a pas lieu d’être pour le maire de Vandoeuvre, Stéphane Hablot, qui assume ce choix et défend l'artiste qui a sa place dans la cité : «Médine dit aux jeunes, ne vous radicalisez jamais, il est clair, Médine. Quel est le problème à partir du moment où l’on n'est pas radicalisé ?». Le maire de Vandoeuvre voit surtout une polémique alimentée par l'extrême droite et les identitaires.  

Stéphane Hablot, maire de Vandoeuvre, défend l'artiste.

Dans la cité, le rappeur est attendu, il fait partie de la scène française pour le responsable jeunesse à la MJC Etoile à Vandoeuvre, Mohamed Djemli, qui suit le chanteur depuis ses débuts, «c’est un des rares artistes engagés de la scène hip hop actuelle. Médine a quelques messages qui peuvent être perçus comme borderline […] mais les jeunes ont cet esprit critique qui leur permet de faire la part des choses». 

Pas de polémique pour le responsable jeunesse à la MJC Etoile à Vandeouvre, Mohamed Djemli.

A Vandoeuvre, 48 heures avant le concert de Médine, ce samedi 30 juin à la salle des fêtes à 20H30, il restait des places pour un concert à 10 euros.