Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Melun : annulation du festival Les Affolantes et de la Fête du Brie

-
Par , France Bleu Paris

Le Coronavirus a eu raison du festival Les Affolantes et de la Fête du Brie à Melun. Les deux événements sont annulés. Ils devaient avoir lieu fin septembre et début octobre 2020. Ils ont été reportés à 2021.

La Fête du Brie et les Affolantes annulées à Melun
La Fête du Brie et les Affolantes annulées à Melun © Maxppp - Christian Watier

La ville de Melun est obligée de renoncer au festival Les Affolantes et à la Fête du Brie. Les deux événements devaient avoir lieu respectivement le dernier week-end de septembre et le premier week-end d'octobre 2020. Ils sont reportés à 2021.

En raison de la "dégradation de la situation sanitaire", indique le communiqué de la Mairie, la Préfecture de Seine-et-Marne a demandé à la Ville de renoncer à ces deux festivités.

C'est un coup dur pour la ville de Melun qui organise sa Fête du Brie depuis 25 ans et signait en 2020 la quatrième édition des Affolantes.

Melun pensait avoir tout prévu

"Depuis plusieurs semaines, en collaboration avec les acteurs associatifs et grâce à l’implication des services de la Ville, un dispositif sanitaire exigeant avait été élaboré afin de prévenir les risques de propagation du virus lors de ces deux manifestations phares de la vie melunaise, dans le plus grand respect des préconisations gouvernementales" précise la Mairie. Malgré tout, la dérogation demandée par les organisateurs n'a pas été accordée.

La Ville avait pourtant bon espoir. Elle tablait sur le fait que les événements avaient lieu à l'extérieur, que le port du masque était obligatoire et qu'il y avait du gel hydroalcoolique à disposition. 

La Préfecture ne veut prendre aucun risque

La Préfecture explique son refus en soulignant le "brassage de population avec visiteurs provenant d'au-delà du département de Seine-et-Marne" mais aussi la "difficulté de mise en place de circuits de circulation ne permettant pas de retour en arrière" et la "non garantie d’un espace suffisant entre les visiteurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess