Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : se cultiver et se divertir chez soi

Même confinés, les musiciens du conservatoire d'Hérouville-Saint-Clair jouent Le Roi Lion ensemble

Pour ne pas perdre la main pendant le confinement, les musiciens de l'harmonie du conservatoire d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados) ont repris depuis chez eux "L'histoire de la vie" du Roi Lion. Un défi technique mais une joie de partager à nouveau la passion de jouer ensemble.

L'harmonie d'Hérouville-Saint-Clair a repris le thème du Roi Lion d'Hans Zimmer
L'harmonie d'Hérouville-Saint-Clair a repris le thème du Roi Lion d'Hans Zimmer - Capture d'écran YouTube

Difficile pour les musiciens de jouer ensemble pendant le confinement. Encore plus pour un orchestre. Alors il faut s'organiser, avec un peu d'imagination et de débrouille. Après l'orchestre national de France et son interprétation du Boléro de Maurice Ravel, les musiciens de l'harmonie du conservatoire d'Hérouville-Saint-Clair près de Caen ont travaillé une version confinée de "L'histoire de la vie", tirée de la bande-originale du Roi Lion composée par Hans Zimmer.

"Dès le début du confinement, on s'est organisés au conservatoire d'Hérouville pour que tous les cours aient lieu quand même en vidéo-conférence, raconte son directeur Norbert Genvrin, initiateur du projet et chef d'orchestre de l'harmonie. Mais ce qui fonctionne pour un cours d'instrument ne fonctionne pas pour l'orchestre. Donc m'est venue l'idée de créer un orchestre confiné en quelque sorte."

Une semaine de travail

45 musiciens âgés de 7 à 70 ans répondent à son appel et travaillent la partition du Roi Lion. Parmi eux, Virginie Albert-Séné, à la flûte traversière, et ses deux filles, au violoncelle et au cor : "C'est frustrant de ne pas pouvoir jouer en groupe quand on fait de la musique, c'est ce qu'on attend le plus dans la semaine en général et dès qu'on a vu le projet, les filles ont sauté de joie !"

"On a fait des cours par Skype avec mon professeur, détaille Capucine, 12 ans. Il m'a entraînée et après j'ai réussi. Ma mère m'a ensuite filmée." Il a fallu se débrouiller avec les moyens du bord pour s'enregistrer. "On n'a pas de studio, poursuit Virginie, donc on a enregistré avec nos portables en faisant plusieurs prises parce que tout n'était pas bon dès le départ."

Le résultat est très réussi, plusieurs milliers d'internautes ont déjà vu le clip sur YouTube. "Ça a largement ses limites parce que le principe de l'orchestre, c'est de respirer ensemble, c'est de vibrer ensemble sur la musique, c'est de suivre le chef d'orchestre, ajoute Norbert Genvrin, chacun chez soi, ce n'est pas la même chose."

"Néanmoins, poursuit-il, c'est un exercice qui a un intérêt pédagogique, puisque le simple fait de s'enregistrer chez soi impose des contraintes techniques importantes. Il a fallu que tout le monde s'enregistre sur un clic pour être sur le même tempo et que l'on puisse monter les pistes après."

Même avec ces impératifs, chez les Albert-Séné, on demande maintenant un nouveau morceau pour l'orchestre confiné d'Hérouville-Saint-Clair. À suivre !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu