Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Malgré l'annulation de la feria de Pentecôte, le dessinateur Eddie Pons réalise une contre-affiche solidaire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère

Malgré l'annulation de la feria de Pentecôte à Nîmes, la tradition de la contre-affiche, elle, résiste. Réalisée par le dessinateur Eddie Pons, elle sera présentée comme d'habitude, le 26 mai à 19h via les réseaux sociaux.

Le dessinateur nîmois Eddie Pons.
Le dessinateur nîmois Eddie Pons. © Radio France - Leïla Méchaouri

La présentation de la contre-affiche le mardi précédent la feria de Pentecôte à Nîmes, c'était devenu depuis des années le lancement des festivités. L'occasion de se rassembler autour d'un verre au bar de l'Aiglon au début et par la suite au restaurant la Terna. La tradition sera maintenue cette année, malgré l'annulation de la feria.

C'est donc le mardi 26 mai à 19h pétantes que le dessinateur Eddie Pons dévoilera, via les réseaux sociaux, la contre-affiche qu'il a réalisée. "Ça se fera depuis chez moi. J'aurai comme d'habitude, un cigare et un verre à la main confie-t-il. Cette contre-affiche, ce sera à la fois pour rendre hommage au peintre José Pires (décédé en janvier 2020), l'auteur de l'affiche officielle et à tous ceux qui ont été mobilisés pendant la crise du COVID." 

Une contre-affiche solidaire 

Contrairement aux autres années, le produit de la vente de la contre-affiche (vendue 10 euros) ne sera pas versé au club taurin Roque Gomez qui organise l’événement mais à la Banque Alimentaire et au Secours Populaire. "Parce qu'on sait qu'ils ont besoin d'argent, parce qu'il y a aussi la crise sociale et sanitaire à gérer." Une contre-affiche qui fera bien évidemment référence à l'épidémie mais pas seulement.

"Ce que je me suis interdit de faire, c'est de mettre un masque au taureau (puisque l'affiche officielle en représente un) parce qu'il y en a un peu marre sourit le dessinateur. Le côté négatif de l'affiche, ce sont les références à la période que nous venons de vivre et le côté positif, ce sont les périodes que nous allons vivre après !" 

Le "dessin à la con" du dimanche

Pouvoir échanger avec ses amis "en vrai", c'est ce qui a le plus manqué au dessinateur pendant le confinement. Une période mise à profit pour proposer chaque jour sur sa page Facebook, un dessin inspiré de l'actualité. "Je vais un peu ralentir le rythme confie t-il, mais il y aura toujours le "dessin à la con" du dimanche.

"Je travaille aussi sur un nouveau dessin animé qui traitera de la crise (encore une) écologique à travers le personnage de Paco, le flamant rose." Il promet aussi de passer de temps en temps à la librairie L'itinéraire à Nîmes, pour rencontrer ceux qui auront acheté la contre-affiche. C'est là en effet qu'on pourra la récupérer, dédicacée par le dessinateur. 

La contre affiche 2020
La contre affiche 2020 - Eddie Pons
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu