Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Mémoire de confinement": le projet pour l'Histoire des archives de Boulogne-sur-mer

-
Par , France Bleu Nord

Pour garder la trace de cette période extra-ordinaire que nous venons de vivre avec le confinement, les archives municipales de Boulogne-sur-mer ont lancé une collecte de témoignages. Il est encore temps de communiquer vos documents et points de vue.

Les archives de Boulogne-sur-mer collectent des témoignages et notamment des photos sur ce que fût notre quotidien de confinés.
Les archives de Boulogne-sur-mer collectent des témoignages et notamment des photos sur ce que fût notre quotidien de confinés. © Radio France - Matthieu Darriet

Que restera-t-il de ces semaines de vie entre parenthèses, dans 100 ou 200 ans ? Pour répondre à cette question, les archives de Boulogne-sur-mer ont lancé le projet "Mémoire de confinement". 

Les archives invitent les habitants à leur communiquer des témoignages, des photos, des dessins ou des vidéo qui racontent l’école à la maison, le télétravail ou encore les rues sans voitures. 

Des copies numériques ou les originaux

"Les premiers documents reçus sont essentiellement des photos envoyées par des Boulonnais, raconte Karine Berthaud, la directrice des archives municipales. Elles montrent la ville désertée. Mais nous espérons aussi recevoir des témoignages comme des dessins d'enfants ou des peintures réalisées par des adultes." 

Les archives se proposent de conserver tout ça sous forme de copies numérique ou même les originaux, dans les règles de l'art. Cela peut être aussi des vidéos ou des témoignages écrits et sonores.

Enrichir la mémoire

"Notre mission est de collecter tout ce qui peut enrichir la mémoire de la ville de ce moment si particulier. Nous le conservons aujourd'hui pour la mémoire de ceux qui s'y intéresseront dans 100 ans, 200 ans ou 300 ans."

Le confinement est vraiment un moment historique que personne n'a jamais vécu avant.

La collecte de documents, en cette période, peut paraître compliquée, mais comme la plupart des documents peuvent être envoyés par voie électronique, ce n'est pas un souci. Et puis "avec les techniques actuelles, chacun peut faire un photo numérique, alors ce n'est pas une problème," raconte Karine Berthaud. Enfin, les archives sont toujours en contact avec toutes les personnes qui s'intéressent à l'histoire de Boulogne. 

Le déconfinement aussi

Et la collecte continue, non seulement parce que la mémoire du confinement va encore rester longtemps, mais aussi parce que le déconfinement intéresse aussi les archives municipales de Boulogne.

Pour participer à cette collecte : memoiredeconfinement@ville-boulogne-sur-mer.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess