Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"Meurtres en Berry" : l'équipe de tournage du téléfilm recherche des figurants et des petits rôles

Par

La série de téléfilms de France 3 va s'arrêter dans l'Indre et dans le Cher cet automne pour le tournage de "Meurtres en Berry". Les producteurs recherchent des acteurs pour des petits rôles et des figurants berrichons.

L'équipe de tournage s'installera en Dordogne au mois d'avril. (Photo d'illustration)
L'équipe de tournage s'installera en Dordogne au mois d'avril. (Photo d'illustration) © Radio France - Bernard Guyot

Et si vous participiez au tournage du prochain téléfilm de la série "Meurtres en...", diffusée sur France 3 ? Chaque épisode de la série policière est tourné dans une région de France. À l'automne, l'équipe de tournage s'arrêtera dans l'Indre et dans le Cher pour "Meurtres en Berry". Et les producteurs cherchent des Berrichons pour faire de la figuration et jouer des petits rôles.

Publicité
Logo France Bleu

Les téléfilms connaissent un succès, avec de nombreux comédiens, comme Michèle Bernier, Ingrid Chauvin, Frédéric Diefenthal, Pierre Arditi ou encore Christiana Reali. Au mois de février, l'épisode "Meurtres à Orléans" a attiré plus de cinq millions de téléspectateurs. Concernant le futur épisode berrichon, le suspense demeure encore sur les lieux de tournage et sur les têtes d'affiche, mais l'intrigue tournera évidemment autour de l'enquête.

À la recherche d'enfants entre 6 et 14 ans

"Qui dit enquête, dit aussi scène de crime. On cherche donc des personnes qui peuvent incarner des gendarmes, des pompiers, des infirmières et des infirmiers... On espère trouver des personnes qui font ce métier-là dans la vraie vie pour reconstituer les vrais gestes devant la caméra", explique Franck Wolff, responsable du casting. "On cherche aussi des jongleurs, des cracheurs de feu, des plasticiens. La réalisatrice aimerait qu'il y ait aussi des échassiers". L'équipe cherche également des joggeuses de 25 ans et des femmes adeptes du yoga.

"Et puis, on cherche des enfants, surtout pour des petits rôles. Il y a des flashbacks qui nous ramènent dans le passé, le héros principal se revoit quand il était petit. Donc il faut trouver un petit comme lui à 9 ans. On voudrait des jeunes comédiens qui aient "le truc". On cherche un petit garçon de 6 ans qui a un rôle important, trois garçons de 8 et 12 ans, ainsi qu'une fillette de 10 ans et une adolescente de 14 ans", ajoute-t-il.

Des tournages réorganisés à cause du Covid-19

Dans le contexte actuel, impossible d'organiser des journées entières de casting avec des dizaines de personnes présentes au même endroit. Il faut donc repenser l'organisation et la préparation du film. "On va essayer d'éviter d'avoir des attroupements de foule avec tous les problèmes sanitaires qu'on connaît"

"Du coup, on va repérer des gens avec les essais vidéos que les parents vont nous envoyer. On leur demande de filmer leurs enfants se présentant, nous dire où ils vont à l'école, ce qu'ils font comme loisirs, s'ils font du théâtre...", explique-t-il. "Ça nous permet de voir si le jeune candidat est à l'aise face à la caméra. Et après, on rappelle les gens sur lesquels on sent qu'il y a "le truc" et on les rencontrera ultérieurement"

On sait que certains scénarios vont devoir être réécrits, où on va revoir à la baisse le nombre de figurants sur le plateau

"Avec le Covid, on va s'adapter. Les tournages reprennent peu à peu. Il y aura moins de techniciens, beaucoup moins de figurants qui seront présents sur les tournages. Les mesures barrières seront évidemment respectées. On sait que certains scénarios vont devoir être réécrits, où on va revoir à la baisse le nombre de figurants sur le plateau. Pour une scène de foule par exemple, on change un peu le scénario et ce n'est plus une foule, seulement quelques personnes au fond", conclut Franck Wolff.

Si vous voulez vous lancer dans l'aventure des tournages de téléfilm, vous pouvez postuler sur le site du casting

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu